Le Capitole à Rome expose une importante collection privée de statues grecques et romaines

Un marbre provenant de la collection de la Fondation Torlonia, Ulysse s'échappant de l'antre de Polyphène
3 images
Un marbre provenant de la collection de la Fondation Torlonia, Ulysse s'échappant de l'antre de Polyphène - © STR - AFP

Ces statues grecques et romaines sont restées confinées pendant cinq décennies, mais la collection est enfin exposée aux musées du Capitole à Rome.

Les marbres de la collection Torlonia ont été au centre ces dernières années d'une querelle entre l'Etat et l'une des familles aristocratiques les plus prospères de Rome.

plus d'infos sur le site officiel de la Fondation Torlonia

Le conflit avait débuté en 1970 lorsque le prince Alessandro Torlonia a transformé un musée familial situé dans un quartier huppé de la capitale italienne en appartements de luxe. Le musée abritait 620 sculptures réunies par les ancêtres de ce prince, qui ont été emballées et stockées dans des caves, au grand dam des amateurs d'art classique.

plus d'infos sur le site officiel du musée du Capitole

Plusieurs gouvernements ont essayé, en vain, de sauver ces marbres, engageant notamment des procédures en justice ou ordonnant des saisies. Silvio Berlusconi était lui-même allé jusqu'à faire une offre en vue d'acquérir les statues.

Les Torlonia sont finalement parvenus à un accord avec le ministère italien de la Culture en 2016, selon lequel la famille pouvait garder la main sur les précieuses pièces tout en s'engageant à en prendre soin et à les exposer au public.

Il aura fallu attendre quatre années supplémentaires pour voir une partie de cette collection. L'exposition aurait dû ouvrir en avril mais a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

Le ministre de la Culture a évoqué un "événement extraordinaire" qui mettait en lumière l'une des plus importantes collections privées d'art greco-romain au monde. L'exposition doit se tenir jusqu'au 29 juin 2021 et pourrait voyager ensuite. A plus long terme, il restera à déterminer un emplacement définitif à Rome pour accueillir la collection Torlonia.