La campagne Curieuze Neuze offre un regard décalé sur les richesses des musées bruxellois

La campagne de sensibilisation Curieuze Neuze, portée par l'ASBL Patrimoine à Roulettes et son partenaire public urban.brussels, a été présentée vendredi après-midi dans le parc du Cinquantenaire à Bruxelles. Elle vise à révéler la richesse insoupçonnée des musées, institutions et collections privées de la région bruxelloise.

Étalée sur trois ans, la campagne a l'ambition d'être décalée, participative et joyeuse. Elle se déploiera dans les murs des différentes institutions, mais aussi hors de ceux-ci. 

 

A partir de lundi et durant deux mois, Curieuze Neuze proposera une série d'événements ponctuels et participatifs dans les transports en commun, les terrasses de cafés et les parcs. 

Les expériences proposées seront à la fois sensorielles, cognitives et ludiques. Elles permettront de porter un regard inédit sur des vestiges du passé et des œuvres sortis des collections. Le public pourra ainsi découvrir autrement des tableaux et sculptures, mais aussi des objets de folklore et de traditions, des photographies, ou encore des objets usuels ou de textile. Il pourra notamment s'intéresser à une brosse à cheveux issue du Moyen âge, à des bonnets de bains farfelus des années 50 ou encore à des outils et machines liés au passé industriel bruxellois.

2 images
Des stickers Curieuze Neuze accompagnés d'un QR code permettront aux usagers de la STIB d'interagir avec des éléments insolites issus de ce patrimoine. © Curieuze Neuze (page Facebook)

Parmi les actions menées, des stickers Curieuze Neuze accompagnés d'un QR code permettront aux usagers de la STIB d'interagir avec des éléments insolites issus de ce patrimoine.

L'ASBL Patrimoine à Roulettes diffusera par ailleurs sur les réseaux sociaux des petits films d'animation en lien avec la campagne, conçus par un jeune artiste bruxellois.

 A la rentrée, la campagne réorientera ses actions et se tournera entre autres vers les écoles.