L'université d'Anvers associée à une formation pour la restauration du patrimoine éthiopien

L'Université d'Anvers et la Bahir Dar University, une université publique située dans le Nord-Ouest de l'Ethiopie, se sont associées afin d'élaborer un cycle de formation pour la restauration du patrimoine historique et culturel de ce pays africain.

 

Il s'agit du premier cycle universitaire du genre concernant l'Ethiopie dont le patrimoine millénaire est reconnu et apprécié par l'UNESCO et les archéologues du monde entier. L'objectif ultime est de concevoir une formation susceptible de mettre en place une gestion culturelle durable.

lire aussi : Ethiopie : L’Unesco s’inquiète pour des églises rupestres du XIIIe siècle prise en otage par des forces rebelles

Par la même occasion, ce projet est aussi appelé à booster le secteur touristique, très important pour le développement économique de l'Ethiopie et, par ailleurs, à alimenter son marché du travail.

Un dîner de gala sera organisé le 28 août au "Théâtre Bourla" (Bourla Schouwburg) pour lancer officiellement la formation mais aussi pour récolter des fonds destinés à soutenir financièrement ce projet intitulé "Ethiopian Art Conservation Program".