L'oeuvre architecturale du Corbusier bientôt sur la liste du patrimoine mondial

Maison Guiette, Anvers
Maison Guiette, Anvers - © ArcheoNet Vlaanderen

Une partie de l'oeuvre de l'architecte français Le Corbusier (1887-1965) pourrait finalement être reconnue comme patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco après avoir essuyé plusieurs refus. Le Conseil international des Monuments et Sites (Icomos) vient en effet de remettre un avis positif concernant une telle demande de reconnaissance. La décision définitive sera prise lors d'une réunion du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco qui aura lieu du 10 au 20 juillet à Istanbul. La Belgique abrite un des 17 bâtiments signé Le Corbusier qui pourrait faire l'objet d'une telle reconnaissance, à savoir la Maison Guiette à Anvers.

La demande de reconnaissance auprès de l'Unesco émane de sept pays qui abritent des réalisations de Le Corbusier. Aux côtés de la Belgique, figurent ainsi l'Argentine, l'Allemagne, la France, l'Inde, le Japon et la Suisse. La liste des bâtiments a été affinée après les objections formulées par l'Unesco en 2009 et en 2011. Le Conseil international des Monuments et Sites estime désormais qu'ils "représentent une contribution exceptionnelle au développement de l'architecture moderne."

La Maison Guiette date de 1926 et est protégée depuis 1978. La maison appartient actuellement au photographe Patrick Robyn et à la styliste Ann Demeulemeester. Si la reconnaissance de l'Unesco intervient effectivement, la Maison Guiette sera le troisième monument anversois à figurer sur la liste du patrimoine mondial aux côtés des tours de la cathédrale Notre-Dame et du Musée Plantin et Moretus.