Il faudra "des décennies" pour reconstruire Notre-Dame de Paris, les "dégâts sont considérables"

Incendie à Notre-Dame de Paris : Il faudra "des décennies" pour reconstruire Notre-Dame de Paris
Incendie à Notre-Dame de Paris : Il faudra "des décennies" pour reconstruire Notre-Dame de Paris - © FABIEN BARRAU - AFP

Eric Fischer, directeur de la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame, qui veille depuis 800 ans sur la Cathédrale de Strasbourg, a affirmé à l'AFP qu'il faudra "des décennies" pour reconstruire Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie lundi.

Il évalue à des "décennies", le temps qu'il faudra pour reconstruire l'édifice religieux alors que les "dégâts vont être considérables".

Vu l'ampleur présumée des travaux, sur la pierre, la charpente, le métallerie, les installations techniques, la couverture, il anticipe que "quasiment l'intégralité des corps de métiers devra intervenir". "Mais en France, on a cette chance d'avoir pu conserver un réseau d'entreprises du patrimoine extrêmement performantes, petits artisans ou groupes plus importants. Ces entreprises ont en leur sein des ouvriers très qualifiés qui peuvent être meilleurs ouvriers de France ou issus du réseau du compagnonnage", se félicite-t-il.

Ce qui sera déterminant est la documentation et les copies "qui permettront aux architectes et aux entreprises de reconstituer au plus près l'état actuel". Il souhaite que l'on puisse "remettre la main sur un maximum de données historiques ou plus récentes recueillies avec des technologies modernes comme des scans 3D ou d'autres techniques de numérisation".

Le président français Emmanuel Macron a promis que la cathédrale Notre-Dame de Paris serait rebâtie, a-t-il affirmé lundi soir depuis le parvis de la cathédrale en feu. Il a annoncé qu'une souscription nationale serait ouverte dès le lendemain pour financer les travaux de reconstruction et que "les plus grands talents" seraient mis à contribution.

La Fondation du patrimoine va en outre lancer mardi une "collecte nationale" pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Une enquête a été ouverte pour "destruction involontaire par incendie" et les enquêteurs ont commencé dans la nuit de lundi à mardi à recueillir les témoignages des personnes qui travaillaient sur le chantier où l'incendie s'est déclaré.