Une exposition pour "démasquer les dangers des stéréotypes" à Kazerne Dossin

Une exposition pour "démasquer les dangers des stéréotypes" à Kazerne Dossin
2 images
Une exposition pour "démasquer les dangers des stéréotypes" à Kazerne Dossin - © Tous droits réservés

Kazerne Dossin, musée et centre de documentation sur l’Holocauste et les droits de l’Homme situé à Malines, présente jusqu’au 7 décembre sa nouvelle exposition temporaire #FakeImages.

Celle-ci est basée sur la collection d’Arthur Langerman, survivant belge de la Shoah et propriétaire de la plus vaste collection de dessins, affiches et objets antisémites en Europe.

"#FakeImages présente des images antisémites à travers les siècles mais expose également les mécanismes ayant un impact sur nos concepts actuels et sur notre société", indique vendredi l’institution dans un communiqué.

Le visiteur apprend, dans quatre espaces interactifs et à partir d’exemples actuels, comment déconstruire des mécanismes permanents tels que les stéréotypes, les préjugés, le racisme, la tromperie et l’humour.

Pour élaborer l’exposition, Kazerne Dossin a procédé à une sélection au sein de la vaste collection d’Arthur Langerman. Celle-ci comprend plus de 8100 pièces originales provenant principalement d’Europe.

Sous la forme d’installations interactives, de vidéos, de dessins, d’images et d’objets, #FakeImages fait découvrir l’évolution de l’antisémitisme au cours du temps, des cartes postales aux affiches, "mais montre également que l’antisémitisme et d’autres formes de discrimination et d’exclusion posent encore problème à l’heure actuelle".

L’exposition sera accessible le jeudi et vendredi de 09h00 à 17h00 et le samedi et dimanche de 09h30 à 17h00.

► Réservez votre visite en ligne