Rijksstudio : "Pimp my art"

Du Vermeer sur votre mug, du Rembrandt sur votre coque de téléphone, du Brueghel sur un tee-shirt ? C’est possible avec les images en haute définition disponibles sur le catalogue en ligne du Rijksmuseum

 

Le Rijsksmuseum d’Amsterdam est le plus important musée des Pays-Bas. Chaque année, près de 2.5 millions de visiteurs viennent admirer la superbe collection de l’institution artistique. Comme la plupart des musées, le Rijksmuseum a franchi le cap de l’interactivité et il est en train de numériser l’ensemble de ses oeuvres et les rendre accessibles à son public. Tous les ans, l’équipe va numériser quelques 40.000 oeuvres qui seront ensuite mises à disposition de tous de façon gratuite et en haute définition. C’est dans cette optique qu’a été créé le “Rijksstudio”, un espace personnel qui devient une sorte collection en ligne de son créateur.

 

Après s’être inscrit sur le site du musée, il suffit de naviguer dans le catalogue en ligne des oeuvres numérisées et dès qu’une peinture, un dessin ou autre nous plaît et que l’on veut le ou la garder, il n’y a plus qu’à cliquer sur le coeur dans l’angle inférieur droit de l’oeuvre choisie puis la ranger dans un album. Votre sélection se retrouvera dans votre Rijksstudio personnel. Et ce qui est intéressant est ce que l’on va faire de tout ça.

8 images
Rijksstudio : “pimp my art" © Capture d'écran

 

Il est possible de commander une reproduction de l’oeuvre ou une partie simplement, il existe différents supports (poster, plexiglas, aluminium, cartes postales). Le musée encourage aussi à faire ses propres créations à partir d’un motif présent dans un tableau par exemple. Après avoir téléchargé le travail artistique en haute résolution, on pourra l’utiliser à l’envi sur une coque de téléphone, un mug, un tee-shirt ou tout autre objet “customisable”. Il existe d’ailleurs depuis 2013 les “Rijksstudio Awards” qui encouragent à la création artistique dans le but de réintroduire l’art dans le quotidien.

 

Do it yourself au musée

8 images
Lesha Limonov / "Masterpieces Never Sleep", masques de sommeil inspiré de Johannes Cornelisz Verspronck : "Portrait of a Girl Dressed in Blue" © Tous droits réservés

 

Comme tous les musées qui se tournent vers l’interactivité, le Rijksmuseum cherche à se rapprocher d’un public jeune et donner des perspectives de création. C’est une des rares institutions à donner la possibilité de télécharger des oeuvres en très bonne qualité pour permettre de titiller la fibre artistique de chacun, faire voyager, vivre les oeuvres, leur donner une seconde vie, les détourner, bref, moderniser l’art. On regrettera simplement qu’il ne soit possible de directement customiser des objets sur le site du musée, mais cela reste une belle initiative.

 

Faire un tour sur le site du Rijksstudio.

Un petit aperçu de ce qu’il est possible de faire avec le Rijksstudio :

8 images
Coque de téléphone inspirée de "Koppel herten", Ohara Koson, 1900 - 1930 © Tous droits réservés
Coque de téléphone inspirée de "Still Life with Lemon and Cut Glass", Maria Margaretha van Os, 1823 - 1826 © Tous droits réservés
Coque de téléphone inspirée de "Still Life with Flowers in a Glass", Jan Brueghel (II), c. 1625 - c. 1630 © Tous droits réservés
8 images
Mug inspiré de "Koppel herten", Ohara Koson, 1900 - 1930 © Tous droits réservés
Coussin inspiré de 'Vanitas Still Life with the Spinario', Pieter Claesz., 1628 © Tous droits réservés