Près de 10.000 visiteurs aux Nocturnes des musées bruxellois

La 20e édition des Nocturnes des musées bruxellois se referme ce jeudi soir sur une fréquentation approchant les 10.000 visiteurs, a indiqué jeudi en fin d'après-midi l'ASBL Brussels Museums.

Du 22 avril au 10 juin, tous les jeudis soirs, 54 musées ont ouvert leurs portes en soirée avec de nouvelles expositions, des visites guidées inédites et des accès accordés jusque dans leurs coulisses et ateliers. 

Pour la première fois, certains musées ont organisé des parcours conjoints. Le Musée Art & Histoire et le Musée de l'Armée ont ainsi emmené leurs visiteurs dans les Arcades qui les relient pour une visite usuellement interdite. Le Musée BELvue et Experience.brussels ont organisé un jeu de piste dans le quartier royal. Le Planétarium et le Design Museum Brussels sont revenus sur les vestiges des Expositions Universelles et l'histoire du Plateau du Heysel lors d'une visite extramuros. 

Par ailleurs, le Centre belge de la Bande Dessinée et le Musée Marc Sleen ont proposé des rencontres avec la jeune création BD. L'ancrage local des musées dans leurs quartiers était également le focus de nombreuses soirées, comme pour la Maison Cauchie qui proposait une visite guidée de l'Art nouveau à Etterbeek. 

lire aussi : La Maison Cauchie ouvre ses portes

La fréquentation de 10.000 personnes représente 90% de la capacité totale d'accueil de ces musées, restreinte en raison des mesures de sécurité stricte liées au coronavirus. L'édition anniversaire des 20 ans devait initialement avoir lieu en 2020, mais elle a été annulée en raison de la crise sanitaire.

De janvier à avril 2021, les musées de Bruxelles ont accueilli un total de 720.300 personnes, soit 48% de moins qu'en 2019 où ils en avaient totalisé 1.502.136. "La reprise du secteur est donc lente compte tenu des restrictions en capacité toujours en place mais les congés scolaires ont boosté la fréquentation des mois de février et d'avril", a commenté l'ASBL Brussels Museums dans son communiqué. "Le succès d'une initiative comme les Nocturnes est également un signe encourageant".

archives JT