"Microplastiques" : une expo pour lutter contre la pollution des eaux, au Musée des égouts de Bruxelles

"Microplastiques" : une expo pour lutter contre la pollution des eaux, au Musée des égouts de Bruxelles
4 images
"Microplastiques" : une expo pour lutter contre la pollution des eaux, au Musée des égouts de Bruxelles - © Tous droits réservés

Le Musée des Égouts accueille Microplastiques, une exposition créée par Surfrider Foundation Europe, pour sensibiliser à la pollution engendrée par ces microparticules qui partent de nos appareils ménagers pour se retrouver dans les océans (et les poissons que nous consommons) .

Quand l’invisible devient visible, découvrez comment ces particules plastiques atteignent jusqu’aux plus petits organismes vivants. Agrandir le microscopique, s’immerger dans cet univers infiniment petit et infiniment riche.
 

À travers l’exemple du plancton, les photographies des scientifiques Richard Kirby, Thomais Vlachogianni et de l’artiste Jean Noviel interrogent le public sur les dangers des microplastiques. Absorbant contaminants et produits chimiques, ces infimes débris se dispersent dans nos océans. Pratiquement invisibles à l’œil nu, ils sont ingérés par le plancton, ces petits végétaux et animaux aquatiques à la base de la chaîne alimentaire du milieu marin.

Ces microplastiques constituent des risques réels pour notre environnement et notre santé. Présentée pour la première fois à Biarritz, en bord de mer, cette exposition remonte les rivières et les égouts.

Les microplastiques, c’est quoi ?

De l’air que nous respirons à l’eau que nous consommons, les microplastiques sont présents dans tous les compartiments environnementaux. Ces particules de débris plastiques mesurent moins de 5 mm. Ils existent sous deux formes : les microfragments et les microfibres. Ces dernières proviennent de l’abrasion des textiles, principalement synthétiques, lors des cycles de lavage. Les microfragments résultent du morcellement des gros objets en plastique. De par leur minuscule taille, les microplastiques comportent plus de dangers pour la chaîne alimentaire que les macroplastiques.

Les activités autour de l’exposition

L’exposition sera ouverte le 13 mars. Des activités gratuites et "coronaproof" sont organisées à cette occasion : un atelier de création de "méduses" par l’artiste Nora Juncker, des rencontres avec les guides du musée.

Les 21 mars et 3 juin, des ateliers Do-It-Yourself pour vous initier à la fabrication de produits de soins ou d’entretien : spray multi-usage, liquide lessive, dentifrice, sels de bains…

Divers ateliers de sensibilisation au zéro déchet : comment adopter les bons gestes zéro déchet ? Et pourquoi ne pas donner une seconde vie à vos chaussettes orphelines à prendre avec vous ?

Du 14 au 19 juin, c’est l’Ocean Week, avec, une performance sonore de We. Lo (u) ve. Radio dans le cadre de leur résidence au musée.

► Toutes les informations et les réservations sont sur le site web du musée