Les villes belges du 17e siècle en plan-relief au Palais des Beaux-arts de Lille

Le plan-relief de Charleroi
5 images
Le plan-relief de Charleroi - © RTBF Pascal Goffaux 2019

Les quatorze plans-reliefs que l’Etat français avait mis en dépôt il y a trente ans à Lille viennent d’être restaurés et réinstallés dans une salle du Palais des Beaux-Arts de la ville. Classés monuments historiques depuis 1927, ces maquettes de villes fortifiées avaient été commandées par Louis XIV et réalisées entre le 17e siècle et le 19e siècle.

Ces cartographies militaires en relief exécutées à l’échelle 1/600 représentent entre autres les villes françaises de Lille et de Calais et sept cités belges : Namur, Charleroi, Ath, Tournai, Ypres, Menin et Audenarde. La maquette la plus grande, celle de Namur, fait cinquante et un mètres carrés.

L’exécution des plans-reliefs est d’une précision fascinante. L’architecture des maisons et des bâtiments publics, les fenêtres, les frontons, les tuiles et les ardoises, les champs de cultures diverses, les houblonnières, les arbres fruitiers, les cours d’eau et les espaces verts restituaient la réalité de ces villes vues du ciel avant même le premier vol en montgolfière. A quelques centimètres près, un plan-relief correspond à une carte IGN d’aujourd’hui.

L'interview de Florence Raymond chargée de la collection des plans-reliefs au Palais des Beaux-Arts de Lille

L'interview d'Axelle Deleau restauratrice des plans-reliefs