Les œuvres de Wolfers dans un magasin Horta reconstitué au Cinquantenaire

Les Musées Royaux d’Art et d’Histoire ont reconstitué l’intérieur de la boutique de joaillerie Wolfers Frères dans une des salles du Cinquantenaire.
13 images
Les Musées Royaux d’Art et d’Histoire ont reconstitué l’intérieur de la boutique de joaillerie Wolfers Frères dans une des salles du Cinquantenaire. - © MRAH Coll. Fondation Roi Baudouin

Un événement ! Les Musées Royaux d’Art et d’Histoire ont reconstitué l’intérieur de la boutique de joaillerie Wolfers Frères dans une des salles du Cinquantenaire.

Le célèbre magasin de la rue d’Arenberg avait été conçu en 1912 par l’architecte Victor Horta.

Le Musée du Cinquantenaire disposait des comptoirs, vitrines et autres éléments de décoration. Une photo de 1912 et un reportage datant de 1971 lors du démontage de la boutique ont livré des informations sur le plan de l’ensemble et l’emplacement des meubles.

Le magasin Wolfers Frères reconstitué offre un précieux écrin aux riches collections Art Nouveau et Art Déco des Musées Royaux d’Art et d’Histoire. Les vitrines accueillent également des pièces d’argenterie et de somptueux bijoux dessinés par l’orfèvre Philippe Wolfers dont le spectaculaire pendentif Libellule (1903) ainsi que quelques sculptures chryséléphantines du maître. La Fondation Roi Baudouin a récemment acquis une collection de bijoux et d’argenterie auprès de la famille Wolfers, un ensemble mis en dépôt au Musée du Cinquantenaire.

Werner Adriaenssens, commissaire de l’exposition et conservateur des collections du XXe siècle