Les félins, de la préhistoire à nos jours, s'exposent au Préhistomuseum de Flémalle

Les félins, de la préhistoire à nos jours, s'exposent au Préhistomuseum de Flémalle
3 images
Les félins, de la préhistoire à nos jours, s'exposent au Préhistomuseum de Flémalle - © Préhistomuseum / Oanna

Félins ! Du tigre à dents de sabre au chat domestique, est à découvrir au Préhistomuseum à Ramioul (Flémalle, province de Liège). Celle-ci sera accessible dès samedi, jour de réouverture du musée après la période forcée de fermeture dans le cadre des mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

Cette exposition a été créée en Allemagne à la suite de la découverte à Schöningen, au cours des 30 dernières années, des plus anciennes armes de chasse en bois de l’humanité puis d’une dent de félin datant d’il y a 300.000 ans. Les recherches ont permis d’établir qu’il s’agit d’une dent de l’homotherium latidens, tigre à dents de sabre aujourd’hui éteint et plus connu du grand public sous le nom de "Diego" dans le dessin animé "L’Âge de glace".

► Vers le site du Préhistomuseum

A travers des vestiges et reconstitutions, l’exposition témoigne de la longue relation entre nos ancêtres et les grands prédateurs. En plus de squelettes reconstitués, les visiteurs pourront également observer un spécimen de tigre à dents de sabre avec ses jeunes comme ils auraient pu être à l’époque préhistorique.

L’exposition comprend, en outre, des vestiges d’autres félins ainsi que des activités interactives. Le visiteur est notamment invité à estimer la puissance de morsure de différents félins. Dans la dernière partie de l’exposition, évoquant les félins de nos jours, les visiteurs tomberont nez à nez avec un tigre et un lion aussi vrais que nature.

Les responsables du musée assurent que l’exposition peut être visitée dans des conditions "Covid-safe". Une étiquette donnée à l’entrée à chaque bulle de visiteurs permettra de réguler le nombre de personnes dans la zone de visite. L’exposition s’accompagne d’un village des expériences où trois ateliers feu/argile et rhombe (instrument de musique) seront proposés.

► A lire aussi : Le Préhistomuseum, de la Pop archéologie !

En Belgique, nous n’avons pas encore retrouvé de traces du tigre à dents de sabre mais cela ne veut pas dire qu’il n’y en avait pas à l’époque préhistorique… L’endroit le plus proche d’Europe se situe aux larges des côtes anglaises mais nous avons retrouvé, par contre, le lion des cavernes, notamment ici à Ramioul. Des vestiges indiquent qu’il y avait aussi le lynx et la panthère dans nos régions

précise Jennifer Kedzia, commissaire de l’exposition.

L’exposition sera visible jusqu’au 31 août 2021.

► Cliquez ici pour réserver vos places