Le plus ancien saxophone conservé sera exposé au Musée des Instruments de Musique de Bruxelles

La Fondation Roi Baudouin vient de faire l’acquisition d’un instrument d’une très grande valeur historique : il s’agit d’un saxophone baryton de 1846. Il sera exposé au MIM (Musée des Instruments de Musique) de Bruxelles, dont il constituera une des pièces maîtresses. Son origine a pu être établie avec certitude grâce à l’inscription qu’il porte, "Saxophone baryton en mi b breveté, Adolphe Sax à Paris", assortie d’un numéro de série, le 2686. C’est donc un des tout premiers saxophones, provenant directement de l’atelier de l’inventeur de cet instrument, le dinantais Adolphe Sax. Il est même le plus ancien de la "List of Adolphe Sax Instruments", produite par l’université d’Edimbourg, considérée comme étant la liste la plus fiable scientifiquement des instruments conservés.

Adolphe Sax commence sa carrière de facteur d’instruments de musique en travaillant sur la clarinette dans l’atelier de son père à Bruxelles. S’étant forgé une réputation après avoir contribué à renouveler la clarinette, il s’établit à Paris et y fonde une entreprise à son nom en 1843, consacrée à la fabrication des bois et des cuivres. C’est là qu’il invente le saxhorn, puis le saxophone, dans le prolongement de ses travaux antérieurs. 1846, la date de création du saxophone acquis, c’est l’année clé où Adolphe Sax obtient un brevet pour son saxophone. Les dessins qui accompagnent sa demande de brevet ne représentent alors en détail que le saxophone baryton en mi bémol et le saxophone basse (qui sont aujourd’hui peu utilisés), et ne propose encore que des esquisses des autres modèles.

Le saxophone a été acheté par la Fondation Roi Baudouin à un propriétaire privé, grâce au soutien financier du Fonds Courtin-Bouché dont elle s’occupe. L’instrument est prêté à long terme au Musée des Instruments de Musique, dans l’intention de favoriser tant sa conservation que sa visibilité publique. C’est ainsi qu’il prendra place dans la collection d’instruments provenant de l’atelier Sax, une des plus vastes qui existe.