Le Mudia, nouveau musée d'art, ouvre ce 10 septembre à Redu

Ouverture du Mudia à Redu le 10 septembre
5 images
Ouverture du Mudia à Redu le 10 septembre - © SEBASTIEN ETIENNE - BELGA

Le Mudia, nouveau musée d'art, ouvrira ses portes ce 10 septembre à Redu (province de Luxembourg). Ce musée entend se positionner comme nouvelle attraction touristique de référence. Présentant 300 œuvres, représentatives de sept siècles d'histoire de l'art, l'approche se veut ludique en visant le grand public. Mudia étant la contraction de "musée didactique de l'art". Il s'agit d'un musée d'initiative privée.

Son initiateur, Eric Noulet, collectionneur d'art, a aussi choisi le petit village ardennais de Redu, déjà connu comme village du livre, par "amour" de la région. Le Mudia, géré par une asbl, est installé dans un ancien presbytère du 19e siècle complètement rénové. "Mudia est un choix du cœur et non un choix commercial, confie son initiateur. Mon épouse et moi voulions faire apprécier l'art par tous, avec un mélanges d'œuvres originales et sublimes en abordant également la face cachée de l'art."

Les œuvres présentées, issues de collections privées, se veulent représentatives de courants aussi divers que les primitif flamands, le Rococo, le Classicisme, le Cubisme, et ce jusqu'au Pop Art, la bande-dessinée et la photographie. On y trouve des artistes de renom tels que Véronèse, Brueghel, Rodin, Spilliaert, Van Dongen, Wouters, Picasso, Modigliani, Giacometti, Magritte, Hergé, Franquin, Geluck,...

Mais en plus de présenter une approche chronologique sur 1000 mètres carrés et plusieurs niveau, le Mudia propose une expérience interactive grâce au nouvelles technologies. Les animations sont déclenchées via un QR code remis à chaque visiteur; ce qui déterminera aussi la langue (français ou néerlandais) dans laquelle elles seront présentées. Jeux, quiz, animations ou triptyque animé de la Tentation de Saint-Antoine de Jérôme Bosch agrémenteront la visite. "Depuis le début du projet, l'objectif était bien de veiller à appréhender l'art de façon naturelle, explique Karlin Berghmans, manager et conservatrice du Mudia. Nous visons un public familial afin que chacun puisse y trouver ce qui l'intéresse. La maman qui regarde les œuvres, le papa intéressé par les explications, l'ado qui aime jouer ou encore la petite fille qui va suivre en posant des questions."

La visite s'achève par un film d'animation spécialement conçu pour le musée.

Après la semaine d'ouverture de ce 10 septembre, le musée sera accessible du mardi au vendredi.