La Royal Academy of Arts envisage de vendre un Michel-Ange pour sauver 150 emplois

La Royal Academy of Arts de Londres envisagerait de se séparer d'un des joyaux de sa collection pour renflouer ses comptes.
2 images
La Royal Academy of Arts de Londres envisagerait de se séparer d'un des joyaux de sa collection pour renflouer ses comptes. - © Image Courtesy of iStock

Un véritable choix cornélien. La Royal Academy of Arts de Londres envisagerait de vendre un tondo de marbre signé par Michel-Ange afin de sauver 150 emplois, a récemment révélé le Guardian. Une sculpture dans la collection du musée britannique depuis 1829, qui pourrait atteindre près de 100 millions de livres aux enchères.

La crise sanitaire a extrêmement fragilisé la trésorerie de la Royal Academy of Arts de Londres, qui a annoncé dans un communiqué devoir réduire son coût de fonctionnement de 8 millions de livres (soit environ 8,8 millions d’euros) pour éviter la fermeture. Des coupes budgétaires qui pourraient se traduire par 150 licenciements, soit 40% de la masse salariale du musée britannique.

Alors que l’institut Oxford Economics estime que 400.000 emplois dans le secteur culturel britannique pourraient disparaître suite à la pandémie, la Royal Academy of Arts envisagerait de se séparer d’un des joyaux de sa collection pour renflouer ses comptes. Il s’agit d’un bas-relief communément surnommé Tondo Taddei, que le maître italien Michel-Ange a sculpté au début du XVIème siècle.

Légué au musée britannique par voie testamentaire par le collectionneur d’art George Beaumont, ce bas-relief est le seul marbre du grand maître de la Renaissance conservé au Royaume-Uni. Une œuvre d’art unique, que The Art Newspaper avait estimée à plus de 100 millions de livres (près de 110,3 millions d’euros) en 2017.

La Royal Academy of Arts n’est pas la seule institution muséale à envisager de vendre certaines œuvres de sa collection pour alimenter son budget de fonctionnement et éponger ses dettes. Dans cette optique, le Brooklyn Museum va bientôt proposer aux enchères une douzaine d’œuvres de Camille Corot, Donato de' Bardi, Charles-François Daubigny et Francesco Botticini chez Christie’s.

Découvrez les explications sur Taddei Tondo de Michel-Ange dans ces deux vidéos réalisées en 2017, lorsque l’œuvre était exposée à la National Gallery de Londres.