La Région de Bruxelles signe pour un musée dédié au Chat de Geluck

Le Chat de Geluck aura son musée pour 2023
Le Chat de Geluck aura son musée pour 2023 - © Philippe Geluck

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le dessinateur Philippe Geluck ont signé jeudi après-midi une convention de partenariat en vue de voir se concrétiser d'ici 2023 le futur musée du Chat et du Cartoon, au 6 de la rue Royale, à côté de la Maison de la Région et à proximité du Musée des Instruments de musique.

L'architecte Pierre Hebbelinck a présenté le projet architectural de l'immeuble contemporain et modulable qui sera construit par la Société d'aménagement urbain (SAU-msi.brussels) à la place d'un bâtiment des années '30. Le projet a fait l'objet d'une concertation étroite avec les Monuments et Sites, l'ASBL Mont des Arts et les institutions mitoyennes. A l'intersection de plusieurs institutions publiques et culturelles, le projet a été pensé en vases communicants avec le Palais du Coudenberg et la salle Henry Le Bœuf de Bozar.

Le Chat Cartoon Museum occupera quelque 4.000 m2 de surfaces brutes sur sept étages. Il sera accessible via le portail ceint de deux lions, l'entrée de la Cour des Lions du Bip. "Chat Cartoon Museum renforcera la 'vitrine' que constitue le Bip - Maison de la Région, qui accueille déjà l'exposition permanente experience.brussels, les bureaux de visit.brussels, une vaste maquette interactive du territoire régional et diverses activités ponctuelles ou régulières, dont la réunion hebdomadaire du gouvernement régional", a commenté Rudi Vervoort.

La SAU prévoit d'introduire la demande de permis d'urbanisme en 2019, d'entamer le chantier de construction en 2020 et de l'achever en 2022. Elle investira 9,38 millions d'euros pour ériger l'immeuble, tandis que Philippe Geluck financera, avec le soutien de ses mécènes et sponsors privés, l'ensemble des aménagements intérieurs pour un montant de 4,5 millions. Le dessinateur fera par ailleurs don d'une série de ses œuvres personnelles à la Région. Bozar financera les 2,3 millions nécessaires pour se créer des espaces de stockage en sous-sol.

Philippe Geluck a expliqué que le Chat Cartoon Museum retracera - en croquis, dessins mais aussi en sculptures ou objets - les 40 ans de vie de son célèbre chat mais s'intéressera aussi à ses congénères avec des expositions temporaires consacrées à l'animal. Le musée dédiera aussi ses murs aux grands maîtres et aux jeunes talents du dessin humoristique à travers des expositions hommages, de six mois chacune. Le Chat Cartoon Museum ouvrira par ailleurs des espaces temporaires autour de l'initiation aux sciences, de la philosophie, de la langue française ou des arts plastiques, spécialement conçus pour les élèves.