La Maison Rubens s'offre un nouvel espace d'accueil interactif à l'horizon 2024

Les plans du nouvel espace d'accueil interactif de la Maison Rubens ont été dévoilés à Anvers.

L'endroit, qui ouvrira ses portes en 2024, offrira également aux visiteurs des commodités essentielles telles que des sanitaires. Le bâtiment qui sera érigé sur un terrain jouxtant le jardin de l'actuel complexe s'intégrera parfaitement dans son environnement, selon le bureau d'architectes Robbrecht & Daem.

6 images
Le problème fondamental de la Maison Rubens réside dans le fait qu'il s'agit plus d'une maison que d'un musée. © Mark Renders - Getty Images

Le problème fondamental de la Maison Rubens réside dans le fait qu'il s'agit plus d'une maison que d'un musée. Elle offre bien au visiteur un regard sur la vie au temps de Rubens mais pas le confort et l'expérience que recherche le touriste actuel. En outre, le lieu est victime de son succès.

plus d'infos sur le site officiel de la maison Rubens

"En tant que musée, il ne répond pas aux normes internationales", explique son directeur Ben Van Beneden.

Un visiteur de musée demande plus qu'un musée passionnant.

Il devrait également y avoir une réception, un bureau d'information, une cafétéria, des installations sanitaires et une boutique. Une meilleure accessibilité et une climatisation performante sont aussi nécessaires."

Le directeur de la Maison Rubens, Ben Van Beneden joue également les guides en vidéo pour cette visite à distance

Le nouveau bâtiment devrait répondre à presque tous ces besoins et donner en outre plus d'espace au centre de recherche Rubenianum, aux services de soutien ainsi qu'à une bibliothèque.

pour visualiser la cour du bâtiment en photographie panoramique

Le projet se veut un hommage discret à Rubens et un clin d'œil à la collection de livres de l'artiste qui était autrefois conservée à cet endroit. "Il a la structure de deux grandes bibliothèques qui se font face à face et il est caractérisé par la simplicité classique du palais italien admiré par Rubens", explique l'architecte Paul Robbrecht.

Le projet comprend également le réaménagement du jardin et un certain nombre de rénovations dans le musée lui-même. Le coût total s'élève à 17 millions d'euros, principalement financé par la ville d'Anvers et le gouvernement flamand.

lire aussi : L'exposition "Meet the Masters" rouvre ses portes : l’occasion de redécouvrir Bruegel, Van Eyck et Rubens jusque fin avril