La maison du peintre Wiertz bientôt transformée en un centre d'activités socioculturelles

Antoine Wiertz : « Autoportrait », ca. 1840-1845. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv. 11950
Antoine Wiertz : « Autoportrait », ca. 1840-1845. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv. 11950 - © MRBAB, photo: Vincent Everarts Photographie, Bruxelles

La maison Wiertz, une petite annexe au musée Wiertz situé en plein cœur du quartier européen à Bruxelles, sera prochainement transformée en un centre d'activités socioculturelles à petite échelle, indiquent jeudi par communiqués la Régie des bâtiments et le Parlement européen.

Actuellement utilisée comme espace d'entreposage, la maison Wiertz va subir d'importants travaux de rénovation au terme desquels elle deviendra une "Maison des citoyens", c'est-à-dire un lieu informel de rencontre et de discussion autour d'événements et de sujets divers. Le jardin sera par ailleurs ouvert au public pour la première fois.

Un partenariat public-public a été conclu en ce sens le 29 mars dernier entre le Parlement européen et la Régie des bâtiments, gestionnaire immobilier de l'État belge. Une promesse d'emphytéose a par ailleurs été signée, transférant la maison Wiertz au Parlement européen pendant 50 ans pour la somme symbolique d'un euro.

L'atelier d'Antoine Wiertz, bien plus grand, et la conciergerie, qui forment ensemble le musée Wiertz, restent quant à eux gérés par la Régie des Bâtiments. Le musée Wiertz est rattaché depuis 1868 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.