Fréquentation en baisse de 72% au Louvre par rapport à 2019

Le plus grand musée du monde, fermé pendant six mois, aura accueilli 2,7 millions de visiteurs en 2020, en comparaison avec les 9,6 millions de visiteurs en 2019 et le record absolu de 10,2 millions en 2018.
Le plus grand musée du monde, fermé pendant six mois, aura accueilli 2,7 millions de visiteurs en 2020, en comparaison avec les 9,6 millions de visiteurs en 2019 et le record absolu de 10,2 millions en 2018. - © Ludovic MARIN / AFP

Le Louvre a subi de plein fouet en 2020 les conséquences de la pandémie, avec une baisse de fréquentation de 72% par rapport à 2019, et des pertes de recettes de plus de 90 millions d’euros, a annoncé vendredi le musée.

Le plus grand musée du monde, fermé pendant six mois, aura accueilli 2,7 millions de personnes en 2020, en comparaison avec les 9,6 millions de 2019 et le record absolu de 10,2 millions en 2018.

Durant la période estivale et à la Toussaint, le musée, privé de ses gros contingents étrangers – Amérique, Chine, Japon, Brésil, etc., qui représentent habituellement 75% des entrées — a vu le public français au rendez-vous (84%).

Malgré l’exposition blockbuster Léonard de Vinci (1,1 million de visiteurs) qui s’était achevée avant le premier confinement, les pertes de recettes s’élèvent à plus à de 90 millions d’euros, alors que l’aide de l’Etat s’élevait à 46 millions d’euros.

2020 aura été marquée par la forte diversification de l’offre numérique du musée, qui compte 9,3 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux (+1,02 million d’abonnés par rapport à 2019), et 21 millions de visites sur le site louvre.fr.

Les expositions Le Corps et l’Âme de Donatello à Michel-Ange et Altdorfer ont été prolongées au-delà de janvier.

Le musée, qui travaille à une baisse de 10% de ses consommations énergétiques sur 5 ans, a continué à préparer l’ouverture en 2021 de nouvelles salles rénovées et du "Studio", nouvel espace dédié à l’éducation artistique et culturelle.