Déclaration universelle des droits de l'Homme - Parcours sur les droits humains des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Parcours sur les droits humains des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Parcours sur les droits humains des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

En marge des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) et les sections belges d'Amnesty International se sont associés pour développer un parcours d'éducation aux droits humains au cœur des collections des Musées. Ce parcours, qui aborde différents droits humains, dont celui lié à la migration, sera présenté le 18 décembre prochain, à l'occasion de la Journée internationale des migrants.

Basé sur des dialogues entre des experts dans le domaine de l'art et d'autres en droits humains, le parcours est présenté sous la forme d'une dizaine de capsules vidéo.

"Ce parcours des droits humains propose de découvrir des grands thèmes liés aux droits humains à travers des œuvres issues des collections des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique allant du XVème au XXIème siècle, comme "La justice de l'empereur Otton" de Dirk Bouts ou "Les Migrants" d'Eugène Laermans", indique Michel Draguet, directeur général des Musées royaux des beaux-arts de Belgique. "Chaque thème se réfère à un ou plusieurs articles de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948 qu'il nous a paru crucial de pouvoir valoriser en cette année d'anniversaire".

"Nous sommes très heureux d'avoir pu mener à bien ce projet avec les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique", explique Philippe Hensmans, Directeur d'Amnesty International Belgique francophone. "Il va permettre de conscientiser un public vaste et varié aux problématiques liées aux droits humains, de l'ouvrir aux différentes dimensions de l'art, au monde et à la société, de mettre en perspective histoire de l'art et droits humains et d'inciter à la réflexion."