Coronavirus : incertitude sur la réouverture du musée du Louvre

"Le Louvre prend toutes les mesures de sécurité nécessaires à la sécurité des agents et des visiteurs".
"Le Louvre prend toutes les mesures de sécurité nécessaires à la sécurité des agents et des visiteurs". - © istock.com/andreykrav

L'incertitude continuait de régner sur la réouverture du musée du Louvre, fermé depuis dimanche face aux craintes des personnels, qui s'estiment menacés par l'épidémie de coronavirus et qui ont exercé lundi leur droit de retrait pour le deuxième jour consécutif.

"Aujourd'hui la situation et les conditions actuelles ne sont pas compatibles avec un droit de retrait", a affirmé en soirée le directeur général de la Santé Jérôme Salomon au cours de son point de presse quotidien.

"Malgré le caractère émergent de ce nouveau virus, l'Etat et les services de santé sont entièrement mobilisés pour faire face à cette situation évolutive", a-t-il insisté.

Les salariés du plus grand musée du monde avaient voté lundi matin à l'unanimité en assemblée générale pour exercer ce droit, qui permet à un salarié de cesser le travail pour cause de danger "grave et imminent pour sa vie ou sa santé", entraînant de facto la fermeture du musée faute de personnel.

Un CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) exceptionnel s'est tenu lundi. Les représentants du personnel ont été reçus par la direction pour expliciter les mesures à appliquer au stade 2 de l'épidémie.

La réouverture ou non du musée ne se pose pas pour mardi, qui est un jour de fermeture hebdomadaire.

"Le musée est pleinement mobilisé. La direction générale suit l'évolution en temps réel. Le Louvre prend toutes les mesures de sécurité nécessaires à la sécurité des agents et des visiteurs", a assuré Maxence Langlois-Berthelot, administrateur général du musée du Louvre.

"Les autorités, ministre de la culture et ministère santé, ont rappelé que la fermeture du Louvre n'est pas nécessaire. Le Louvre met en oeuvre toutes les procédures qui nous sont transmises", a-t-il ajouté.

"Nous voulons continuer la négociation avec les agents du Louvre et nous continuerons à appliquer strictement les directives des ministères de tutelle et de la préfecture", a assuré la direction du Louvre à l'AFP en fin d'après-midi.

La réunion qui s'est tenue lundi était interne au Louvre et ne regroupait pas les autres établissements culturels au ministère, contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps.

La France a annoncé samedi l'annulation de tous les rassemblements en milieu fermé de plus de 5.000 personnes.