Berlin restitue des têtes maories à la Nouvelle-Zélande

Ce sont des reliques maori semblables à celle-ci qui ont été rendues à la Nouvelle-Zélande
3 images
Ce sont des reliques maori semblables à celle-ci qui ont été rendues à la Nouvelle-Zélande - © Capture d'écran Youtube

Le musée ethnologique de Berlin a restitué, ce lundi, deux têtes momifiées de Maori à la Nouvelle-Zélande, l’évènement a été accompagné d’une cérémonie et de prières dans la capitale allemande.

Ce geste est "un signal de réconciliation pour les sociétés touchées par le colonialisme", a déclaré Monika Gruetters, commissaire fédérale pour la culture et les médias.

Les têtes tatouées de dignitaires maoris, connues sous le nom de Toi moko ou Mokomokai, étaient considérées comme des objets de collection au cours du XIXe siècle. Un soldat britannique, le Major Robley, en avait acquis pas moins d'une quarantaine pour sa collection personnelle. La demande était si importante en Europe que les esclaves et les prisonniers de guerre étaient tatoués puis tués pour que leurs têtes puissent être vendues.

Le musée berlinois, l'un des plus grands du monde en son genre, est chargé depuis 2003 de restituer les restes des Maoris à la Nouvelle-Zélande. Une cérémonie a eu lieu ce 12 octobre, lors de laquelle les deux artefacts restitués, sobrement placés dans des boites afin de ne plus en faire des objets d'exposition mais bien des restes humains, ont pris le chemin du musée néo-zélandais Te papa tongarewa

"Nous apprenons constamment de nouvelles choses grâce à nos propres recherches sur leur provenance, mais aussi grâce à des échanges de ce type", a déclaré Hermann Parzinger, une responsable du musée.

"Nous ferons tout notre possible pour continuer sur cette voie afin de corriger les torts du passé", a conclu M. Parzinger.

D’autres musées européens ont déjà entamé des démarches pour rendre à la Nouvelle-Zélande ces restes humains. Le musée du Quai Branly à Paris a, par exemple, renvoyé plus d’une dizaine de ces reliques à Wellington en 2012.

Cette petite capsule vidéo de vulgarisation vous en apprendra plus au sujet des Mokomokai.

L'an passé, la série de documentaires en ligne Timeline avait consacré un sujet sur la restitution d'une Mokomokai conservée au musée de Rouen depuis le 19e siècle.