Zoos humains. L'invention du Sauvage à la Cité Miroir

Zoos humains. L'invention du sauvage à la Cité Miroir
14 images
Zoos humains. L'invention du sauvage à la Cité Miroir - © Groupe de recherche ACHAC

L'exposition documentaire est à voir à la Cité Miroir à Liège jusqu’au 23 décembre 2016. Elle a été présentée au Musée du Quai Branly, en Guyane, en Californie, en Côte d’Ivoire, en Allemagne et en Suisse. A l’occasion de son escale liégeoise, elle ajoute un volet sur les zoos humains en Belgique. L’exposition regorge de photos et de chromos, de coupures de presse et de panneaux explicatifs dont les textes par trop denses appesantissent le parcours. Le livre catalogue apporte un appréciable confort de lecture, même si le contact direct avec les clichés photographiques et les grandes affiches de spectacle est plus percutant dans l’exposition.

Les zoos humains apparaissent au dix-neuvième siècle, dans la période coloniale. Des spécimens humains venus de contrées lointaines sont exhibés dans les cabarets, les foires et les cirques et dans les jardins d’acclimatation. Les exotic shows assoient la supériorité des peuples civilisés qui découvrent le sauvage derrière des grilles, dans des zoos humains. Les expositions universelles et ethnographiques légitiment les discours savants sur la hiérarchisation des races.

L’exposition Zoos humains. L’invention du sauvage a été créée à l’initiative de la Fondation Lilian Thuram qui a pour objectif d’éduquer contre le racisme. L’objectif de l’exposition est de déconstruire le discours sur le racisme. Lilian Thuram, célèbre joueur de football, originaire de Guadeloupe, est confronté au racisme à l’âge de 9 ans lorsqu’il arrive dans la métropole. Il remporte la coupe du monde avec l’équipe de France en 1998.

Lilian Thuram est au micro de Pascal Goffaux.

Pascal Blanchard, historien, chercheur au CNRS et spécialiste du fait colonial, est au micro de Pascal Goffaux.