Watermael-Boitsfort: des habitants proposent un rapprochement intercommunal sur Delvaux

Différentes personnalités des centres communautaires et culturels et de la vie associative de la commune se sont rassemblées autour du projet. "L'objectif est de se rapprocher en tant que communes autour de la figure de Paul Delvaux, au-delà des frontières régionales. Cela pourrait se traduire sous forme d'excursions scolaires", indique Lieven Vanhemelrijck, directeur du centre communautaire néerlandophone WaBo.

Le bourgmestre doit aborder le sujet mardi avec les échevins.

L'idée est née dans l'esprit de Sam Biesemans, un visage connu de la vie culturelle de la commune, alors qu'il se promenait à Furnes, à côté de la maison et de la tombe du peintre Paul Delvaux. Delvaux est né en 1897 à Antheit, une section de la commune de Wanze, puis a habité plus de 30 ans à Watermael-Boitsfort avant de déménager dans le Westhoek, où il a séjourné à Saint-Idesbald (Coxyde) puis à Furnes, où il est décédé en 1994. "Sa période à Watermael-Boitsfort a eu une grande influence sur son travail", indique Jean-Jacques Van Mol, du cercle historique de la commune. "Différentes maisons de la commune ainsi que la gare de Watermael sont clairement reconnaissables."


Belga