Venise rend hommage à Zaha Hadid

Zaha Hadid
7 images
Zaha Hadid - © Brigitte Lacombe

Quelques mois après sa mort et en pleine Biennale d'architecture de Venise, la Fondation Berengo à Venise offre à l'architecte une rétrospective dans l'enceinte du Palazzo Franchetti. Au programme, des peintures et des dessins de projets signés Zaha Hadid, à découvrir jusqu'au 27 novembre 2016.

L'exposition présentera les réalisations de Zaha Hadid construites, en construction, à l'état de projet ou encore jamais réalisées. Elle revient sur les travaux pionniers de la première femme à avoir remporté le prix Pritzker d'architecture et tente de définir ce qui fait son style et sa marque.

Très inspirée par l'avant-garde russe au tout début de sa carrière, elle a exploré les techniques de la fragmentation et de la superposition. Parmi ses premiers travaux présentés en 1976-1977, " Malevich's Tektonik", un hôtel de 14 étages situé sur le Hungerford Bridge sur la Tamise, lors de sa quatrième année à la Architectural Association School à Londres.

Parmi les projets non réalisés, les amateurs de son travail pourront aussi voir le Peak Club de Hong Kong ou encore les Grand Buildings de Trafalgar Square à Londres.

Les bâtisses pensées par Hadid et construites seront, pour certaines, présentées à travers les clichés d'Hélène Binet, comme la caserne de pompiers Vitra en Allemagne ou encore le terminal maritime de Salerno en Italie, inauguré en avril dernier.

Quant aux projets en construction exposés, il y aura parmi eux le Port House d'Anvers, inauguré le 22 septembre prochain, la galerie des mathématiques dans le musée de la Science à Londres (qui ouvrira ses portes en décembre) mais aussi un bâtiment résidentiel prévu pour 2017 à New York.

Première femme à recevoir le Prix Pritzker d'architecture, l'une des plus importantes récompenses de la profession, Zaha Hadid est née en 1950 à Bagdad (Irak), puis s'est formée à Beyrouth puis à Londres. En 1979, elle crée sa propre agence après avoir travaillé en collaboration avec l'architecte Rem Koolhaas. Théoricienne et professeur, elle a notamment enseigné à l'Association d'architecture de Londres et à l'École supérieure de design de l'université d'Harvard.

Parmi ses oeuvres phares, on retiendra la réalisation de la piscine olympique de Londres, le Centre d'art contemporain Rosenthal de Cincinnati, le musée Guggenheim de Taïwan, l'opéra de Cardiff.

En 2015, Zaha Hadid est la première femme à recevoir la Royal Gold Medal du Royal Institute of British Architects (RIBA).

"Zaha Hadid" dans le Palazzo Franchetti Campo Santo Stefano à Venise, jusqu'au 27 novembre 2016.

Renseignements : www.fondazioneberengo.org