Velázquez, l'exposition événement du Grand Palais

"La toilette de Vénus", exposé à la National Gallery
"La toilette de Vénus", exposé à la National Gallery - © © NATIONAL GALLERY OF LONDON

Du 25 mars au 13 juillet prochain, les toiles d'un des maîtres de l'art espagnol, Velázquez, éliront domicile sous les voûtes du Grand Palais. Une exposition événement, car première monographie du peintre en France.

Une première fois qui s'explique en partie par la rareté des toiles du maître du XVIIe siècle : à peine plus de cent oeuvres. Une première fois ambitieuse, qui vise à présenter un panorama complet du travail de Diego Velázquez, en partant de ses débuts à Séville jusqu'à ses toutes dernières années. De plus, elle proposera des pièces récemment découvertes comme "L'éducation de la Vierge", ainsi que le "Portrait de l'inquisiteur Sebastien de Huerta".

La première séquence sera dédiée à l'Andalousie du XVIIe siècle, celle qui vit naître les premières œuvres de Velázquez dans l'atelier de son beau-père et à ses premiers contacts avec la capitale espagnole. Une époque où le peintre met en scène les cuisines et les tavernes.

Une deuxième partie s'attarde sur la période plus moderne du peintre, où il partagea un style similaire avec ses autres contemporains italiens et espagnols. C'est pourquoi des œuvres autres que les siennes seront montrées.

On y verra aussi ses premiers portraits de cour, où il adoptera un genre plus solennel. Une sous-partie sera consacrée à Balthazar Carlos, le fils tant attendu de Philippe V d'Espagne, ainsi qu'à la peinture mythologique. Le premier voyage du peintre en Italie sera aussi évoqué.

Enfin, l'ultime section mettra en lumière les derniers moments du peintre, ainsi que ceux qu'il a inspirés et que l'on appelle les "vélazquésiens".

"Velázquez" est le fruit du travail du musée du Prado, du Louvre, du Grand Palais et du Kunsthistorishes Museum de Vienne, qui a accueilli le premier jet de l'exposition dans une version réduite du 28 octobre 2014 au 15 février 2015.

 

("Velázquez", du 25 mars au 13 juillet dans les galeries nationales du Grand Palais)

 

AFP Relax News

Et aussi