Van Gogh et l'inspiration japonaise

Le Musée d’Amsterdam consacré à la vie et l’oeuvre de Van Gogh vient de numériser sa collection d’art japonais.

 

Le peintre hollandais Vincent Van Gogh éprouvait une fascination certaine pour l’art japonais, sans jamais y avoir mis les pieds. Lui qui est arrivé en France en 1886, à l’âge de 33 ans s’est ensuite rendu dans le sud de l’hexagone à Arles précisément, la ville qu’il décrit comme le “Japon de la France”. Il trouve dans cette région la douceur des couleurs qui rappellent les estampes japonaises mais aussi une atmosphère calme et voluptueuse. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le milieu artistique français éprouvait de l’admiration pour le Japon en général et Van Gogh a sûrement été influencé. Le peintre s’est beaucoup inspiré de l’art japonais au moment où il l’a découvert, voyant dedans une vraie façon de moderniser sa propre perception. Pour commencer son travail, il a acquis des centaines de gravures sur bois traditionnelles qu’il a analysé, copié et utilisé pour ses propres toiles. Grâce à ses inspirations, il développe une palette plus étendue et intense et intègre des motifs nouveaux à ses tableaux. Van Gogh recherchait dans les estampes à rendre son art plus pur, plus joyeux et sa vision personnelle moins sombre. 

 

2 images
Van Gogh et l'inspiration japonaise © Tous droits réservés

 

Le Musée Van Gogh rend hommage à ses inspirations avec une vaste campagne de numérisation de sa collection japonaise. 500 estampes et autres dessins acquis par le peintre hollandais sont désormais disponibles. Il est possible d’établir des critères de recherche parmi la base de données en terme de technique, style, institution et sujet. Les oeuvres sont aussi classées par catégories. Cette collection numérisée permet d’appréhender l’oeuvre de Van Gogh à travers ses influences. 

 

 

Retrouvez la collection d’estampes sur le Van Gogh Museum.