Van Gogh, de Vinci, Haring : les expos à ne pas manquer en 2019

"Untitled Film Still #21," 1978, Cindy Sherman
3 images
"Untitled Film Still #21," 1978, Cindy Sherman - © Cindy Sherman / Metro Pictures

On célébrera les anniversaires de la mort de Léonard de Vinci et de Rembrandt en 2019 grâce à des expositions historiques, mais l'année sera aussi marquée par des rétrospectives Keith Haring et Cindy Sherman ainsi que de nouvelles commandes pour les artistes contemporains Anne Imhof et Lee Ufan.

Léonard de Vinci
Le 2 mai prochain marquera le 500ème anniversaire de la mort de l'icône de la Renaissance avec de nombreuses expositions à travers le monde. A Paris, le Louvre rendra hommage à de Vinci avec une exposition de ses peintures les plus majeures à partir du mois d'octobre. Autre rendez-vous incontournable, l'exposition "Leonardo Da Vinci: 500 Years of Genius sera présentée à Athènes à l'automne en proposant une expérience immersive et un grand nombre de ses inventions.

Rembrandt
Le Rijksmuseum d'Amsterdam a baptisé l'année 2019 "L'année Rembrandt" car on célébrera le 350ème anniversaire de la mort de l'artiste. A partir de février l'exposition "All the Rembrandts" permettra de découvrir les 22 peintures, 60 dessins et plus de 300 estampes du maître hollandais. En juillet, le musée accueillera les travaux de restauration du tableau "La ronde de nuit", les visiteurs du musée pourront assister au travail des peintres en direct, la restauration sera aussi visible en ligne.

Van Gogh

Bien que Vincent Van Gogh ne sorte jamais vraiment des feux de l'actualité, en 2019 il sera plus que jamais présent grâce notamment à deux grandes expositions qui lui seront consacrées. Tout d'abord le Musée Van Gogh d'Amsterdam présentera "Hockney - Van Gogh: The Joy of Nature" qui mettra en regard les œuvres du peintre britannique et celles du génie torturé. La Tate Britain rassemblera quant à elle 45 œuvres de l'artiste hollandais pour l'expo "Van Gogh and Britain" qui permettra de comprendre comment la Grande-Bretagne a inspiré l'artiste et comment ce dernier a été une source d'inspiration pour les artistes britanniques. Les deux expositions débuteront en mars.

Anne Imhof
Depuis qu'Anne Imhof a remporté le Lion d'or de la Biennale de Venise en 2017 tous les regards se portent sur elle. A partir du 22 mars, ses oeuvres occuperont tout l'espace de The Tanks de la Tate Modern de Londres au moyen d'installations dynamiques alliant musique, sculptures et peintures. Elles se dévoileront sur une période de 10 jours, à noter que six soirées seront dédiées aux performances.

Lee Ufan
Autre temps fort du calendrier artistique l'année prochaine, le peintre et sculpteur coréen Lee Ufan investira le Hirshhorn Museum et le Sculpture Garden de Washington DC. Pour la première fois de son histoire la place extérieure de plus d'1,7 hectare présentera les oeuvres d'un seul artiste. Pour l'occasion, il créera 10 sculptures présentées comme des réponses à l'architecture du musée.

Keith Haring
La première grande exposition britannique du peintre américain Keith Haring devrait encore accroître l'immense notoriété de l'artiste en Grande-Bretagne, elle se tiendra à la galerie Tate Liverpool à partir du mois de juin. Plus de 85 oeuvres seront présentées, dont de très grands formats (peintures et dessins) présentés pour la plupart pour la première fois dans le pays, mais aussi des flyers, des posters et des vidéos.

Cindy Sherman
La National Portrait Gallery de Londres accueillera une rétrospective phare de la photographe contemporaine Cindy Sherman. Environ 150 de ses créations seront présentées, dont la série de photos "Untitled Film Stills" (1977-80), mais aussi de nouveaux clichés et des oeuvres inédites. A partir du mois de juin, la première rétrospective britannique de cette artiste américaine majeure devrait attirer les foules dans la capitale.