Van Eyck 2020 : le nez sur l’Agneau mystique

Le Musée des Beaux-Arts de Gand présente la plus grande exposition jamais consacrée au maître flamand. A partir du 1er février et pour 3 mois seulement.

 

6 images
Séance de restauration d'un des panneaux extérieurs de L'Adoration de l'Agneau mystique présenté à l'exposition "Van Eyck. Une Révolution optique" © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

" Van Eyck. Une Révolution optique " s’annonce comme l’exposition-événement de ce début d’année. Une occasion unique de se plonger dans " l’écrasante beauté " des œuvres du Primitif flamand. 40.000 billets ont déjà été achetés en prévente.

Jamais autant de Van Eyck en un même lieu

Seule une vingtaine d’œuvres de Jan Van Eyck sont conservées dans le monde. Autant dire que chaque musée conserve jalousement son trésor dans ses collections. Le Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK Gent) a réussi un joli coup de maître en réunissant douze œuvres du maître en provenance des plus grandes institutions comme la Gemäldegalerie de Berlin, le Kunsthistorisches Museum de Vienne ou la National Gallery à Londres. Sans oublier Madrid, Turin, Washington DC, Gand et Anvers.

6 images
La Vierge à la fontaine - Jan Van Eyck - vers 1440 © courtesy of The Frick Collection

Le nez sur l’Agneau mystique

Bien sûr, le polyptique mondialement connu L’Adoration de l’Agneau mystique -presqu’entièrement restauré (fin prévue en 2024)- sera à contempler dans la cathédrale Saint-Bavon, mais l’exposition au MSK s’articulera autour des huit panneaux restaurés des volets extérieurs de l’Agneau mystique. Une occasion unique pour le visiteur de les admirer de tout près puisqu’après l’exposition, ils retourneront à la cathédrale où ils rejoindront les panneaux des volets intérieurs du retable.

L’exposition sera en outre complétée d’une centaine d’œuvres de suiveurs et de contemporains de Van Eyck, dont les stars de la peinture italienne Masaccio, Pisanello ou Fra Angelico. Plusieurs oeuvres issues de grandes collections internationales viennent en Belgique pour la première fois.

 

6 images
L’Adoration de l’Agneau mystique, Volets extérieurs - 1432 © www.lukasweb.be - Art in Flanders vzw

Une Révolution optique

Même si on lui attribue abusivement l’invention de la peinture à l’huile, Jan Van Eyck surpassait de loin ses contemporains. Il a perfectionné la technique en utilisant des couches de glacis qui donnent une profondeur et un rendu des matières et des carnations extraordinaires. La richesse des détails (toutes les fleurs et plantes de l’Agneau mystique identifiées) tout comme l des drapés et la représentation des personnages au plus près de leur réalité humaine en font un artiste révolutionnaire à la " sublime virtuosité " selon la directrice de l’Institut Royal du Patrimoine Artistique.

Avec ses 13 salles réaménagées pour l’occasion, le MSK Gent sera l’épicentre de la Van Eyck mania qui devrait voir affluer 240.000 visiteurs venus des 4 coins du monde en l’espace de trois mois à peine. Alors n’attendez pas pour réserver votre jour et votre heure de visite ! www.vaneyck2020.be

6 images
L’Homme au chaperon bleu, Jan Van Eyck - vers 1428−1430 ©  Muzeul National Brukenthal, Sibiu (Roumanie)
Portrait de Margareta Van Eyck, Jan Van Eyck - 1439 © Musea Brugge – Groeningemuseum, Brugge