Une vingtaine de toiles de Banksy à vendre pour 60 dollars, à New York

Une oeuvre de Banksy
Une oeuvre de Banksy - © HO - - IMAGEGLOBE

L'artiste de street art anglais Banksy, dont les oeuvres peuvent atteindre aux enchères des centaines de milliers de dollars, a installé samedi dernier une vingtaine de ses toiles sur un stand près de Central Park, à New York, où elles étaient à vendre pour 60 dollars chacune. Il s'agissait d'une action surprise de l'artiste, qui a confié la vente à un monsieur anonyme et n'a fait aucune publicité. Les quelques rares acheteurs, inconscients de la valeur des oeuvres, n'ont déboursé en tout que 420 dollars (309 euros), selon une vidéo de la scène postée sur le site internet de Banksy.

A 18 heures, le vieil homme a remballé la plupart des toiles, qui n'avaient pas trouvé preneur. "C'était une vente unique. Le stand ne sera pas là aujourd'hui", a précisé dimanche Banksy sur son site.

L'artiste, dont quasi personne ne connait la véritable identité, est actuellement "en résidence" pour un mois à New York, et crée chaque jour l'événement dans le cadre de son exposition "Better out than in" ("Mieux vaut dehors que dedans"). Il révèle chaque jour une nouvelle oeuvre sur un mur de la ville, ou une initiative originale.

Dans une interview par email au journal Village Voice, Banksy a récemment expliqué son état d'esprit: "Je sais que le 'street art' peut de plus en plus sembler la partie marketing d'une carrière d'artiste, j'ai donc voulu faire de l'art, sans prix. Il n'y a pas de galerie, ou de film, ou de livre. C'est inutile. Et j'espère que cela veut dire quelque chose".


Belga