Une statue du Français René Goscinny, père d'Astérix, à Varsovie

René Goscinny (à gauche) et Albert Uderzo à la fin des années 70
René Goscinny (à gauche) et Albert Uderzo à la fin des années 70 - © STAFF - IMAGEGLOBE

Un buste en bronze à l'effigie de René Goscinny, le célèbre scénariste de BD français d'origine polonaise, père d'Astérix ou du Petit Nicolas, sera inauguré le 25 septembre à Varsovie, a annoncé jeudi sa fille, Anne Goscinny.

René Goscinny est issu d'une famille juive de Varsovie où est né son père Stanislas qui émigrera en France dans les années vingt. Sa famille restée en Pologne sera victime de la Shoah. Stanislas Goscinny épouse Anna Beresniak à Paris et le couple acquiert la nationalité française quelques mois avant la naissance de leur fils, René, le 14 août 1926.

En 1928, les Goscinny vont habiter à Buenos Aires, la capitale argentine, où Stanislas a été nommé ingénieur chimiste. René étudie à l'école française de la ville, passe ses grandes vacances en Uruguay et monte à cheval dans la Pampa. Il commence à dessiner très tôt, inspiré par les histoires illustrées comme Zig et Puce, Superman, Tarzan et Les Pieds Nickelés.

En polonais, "Goscinny" signifie "l'hospitalier" ou "le bon accueil".

"Il était légitime que la Pologne veuille célébrer la mémoire de cet auteur d'origine polonaise", souligne Anne Goscinny, qui participera à cette inauguration, avec l'ambassadeur de France, Pierre Buhler, dans la cour du Lycée français de Varsovie, qui porte le nom de René Goscinny depuis 1992.

Décédé le 5 novembre 1977 à l'âge de 51 ans, le créateur d'Astérix avec Uderzo, du Petit Nicolas avec Sempé, d'Iznogoud avec Tabary ou de Lucky Luke avec Morris, est l'un des auteurs français les plus lus et les plus traduits au monde avec 500 millions de livres et d'albums vendus.


Belga