Une soucoupe d'acier abritera le Musée de Mazatlán, au Mexique

Le futur Museo Mazatlán, dans l'Etat de Sinaloa, au Mexique
2 images
Le futur Museo Mazatlán, dans l'Etat de Sinaloa, au Mexique - © FR-EE/Fernando Romero EnterprisE

Une impressionnante institution intègrera bientôt le paysage mexicain. Conçue par le cabinet d'architectes FR-EE, la forme elliptique de ce musée viendra enrichir l'offre culturelle de la ville portuaire de Mazatlán.

La construction du Museo Mazatlán devrait débuter courant 2016. Ce musée aura comme objectif de présenter l'héritage culturel local et régional avec une approche historique et anthropologique.

Le cabinet FR-EE (Fernando Romero Enterprise) a dévoilé les rendus architecturaux du musée, dont la forme n'est pas étrangère au sobriquet de la ville qui l'accueillera : "la Perle du Pacifique". Sa structure scintillante en acier épouse les formes d'une huître avec une perle en son centre, même si certains trouvent qu'elle ressemble davantage à une soucoupe volante.

Le plan intègre un dôme géodésique en son centre et comprendra un parc avec vue sur la mer et la ville.

Les salles d'exposition se trouveront principalement dans les étages inférieurs de la structure, où une salle IMAX pourra accueillir 350 spectateurs par séance. Le deuxième étage abritera un restaurant et un accès à la terrasse, alors que l'étage supérieur sera réservé à un centre de documentation.

Située sur la côte pacifique de l'Etat de Sinaloa, de l'autre côté de la péninsule de Baja California, la ville de Mazatlán est une destination touristique prisée grâce à ses plages et une importante offre hôtelière.

Cette institution intègrera la liste des nouveaux musées mexicains inaugurés récemment. Deux ont ouvert leurs portes dans la capitale du pays ces dernières années.

En 2011, le magnat des télécoms Carlos Slim a inauguré le Museo Soumaya de Mexico, qui abrite sa collection d'art. Les architectes de FR-EE étaient déjà derrière ce projet aux courbes en acier.

En 2013, le Museo Jumex a également ouvert ses portes dans la capitale pour accueillir la collection d'Eugenio Lopez, l'une des plus grandes collections privées d'art contemporain d'Amérique latine. David Chipperfield Architects a mené à bien ce projet.