Une fresque murale en BD pour la Fleur en Papier Doré

Une nouvelle fresque murale de BD orne dorénavant la petite terrasse arrière du célèbre estaminet bruxellois "La fleur en Papier Doré", qui fut en son temps le repaire de nombre d'artistes surréalistes comme René Magritte, Louis Scutenaire ou Marcel Mariën.

Inaugurée officiellement vendredi, la fresque est l'oeuvre de deux auteurs de bande dessinée bruxellois, De Marck et De Wulf, souvent inspirés de la vie populaire bruxelloise et de personnages y parlant le dialecte bruxellois flamand. Il s'agit d'une allusion en forme de clin d'oeil à la salle du bistrot récemment restaurée à l'identique, où sont accrochés les 408 vénérables cadres et tableaux datant de la splendeur des surréalistes.

Situé rue des Alexiens, à proximité de la rue Haute et du boulevard de l'Empereur, La Fleur en Papier Doré a en effet accueilli les plus célèbres artistes de ce mouvement artistique mais aussi des membres de CoBrA comme Alechinsky ou des personnalités comme Jacques Brel ou Georges Remi (Hergé).

L café a traversé des eaux tourmentées au cours de ces dernières années. A tel point que l'étroitesse des lieux et la difficulté d'y apporter des aménagements -les trois petites salles d'origine sont classées- l'ont conduit à la faillite en 2006.  Une coopérative de passionnés épaulés par l'association flamande ARA a réussi à remettre l'affaire sur les rails en 2007 et l'estaminet est en train de s'agrandir depuis le départ du commerce de fleurs qui le jouxtait.

Belga

La Fleur en papier doré a un site