Un week-end culturel à Bruxelles

"By Our Selves" samedi et dimanche au cinéma nova.
"By Our Selves" samedi et dimanche au cinéma nova. - © Tous droits réservés

En ce week-end pluvieux annoncé, rien de tel que des sorties culturelles pour éviter de sombrer dans la grisaille. Petite sélection non-exhaustive de ce qu’il faut aller voir, revoir, écouter…

Expo, foire...

La BRAFA
La foire d’art incontournable du week-end. Diversité et éclectisme sont les mots d’ordre de cet évènement qui propose des antiquités comme des pièces d’art contemporain.
Du 23 au 31 janvier à Tour & Taxis (Avenue du Port 86 C / B - 1000 Bruxelles)


Bloody Belgium
L’exposition photo retrace l’histoire de la punk-attitude liégeoise.
Du 23 janvier au 27 février au PointCulture (Rue Royale 145 – 1000 Bruxelles)

 

L’Islam de beauté face au radicalisme
Conférences et concert autour de la beauté de l’Islam : entre éducation spirituelle et poésie coranique.
Vendredi 29 janvier (19h) à BOZAR (Rue Ravenstein 23 – 1000 Bruxelles)

Du cinéma

Blade Runner de Ridley Scott
Un incontournable pour les fans de SF et les autres. Dans un univers futuriste, la terre est devenue invivable pour l’homme, il faut alors partir à la conquête de l’espace.
Samedi 30 janvier (17h30) à la Cinematek (Rue Baron Horta 9 – 1000 Bruxelles)


Les chevaliers blancs de Joachim Lafosse
Le dernier film du réalisateur belge trace le portrait du président d’une ONG en Afrique.
Samedi 30 janvier (14h / 16h30 / 19h / 21h10) et Dimanche 31 janvier (14h / 19h / 21h10) au Cinéma Galeries (Galerie de la Reine 26 - 1000 Bruxelles)



By Our Selves d’Andrew Kötting
Un poète romantique fuit l’hôpital psychiatrique où il est interné à la recherche de son premier amour.
Samedi 30 janvier (17h) et Dimanche (21h) au Cinéma Nova (Rue d’Arenberg 3 – 1000 Bruxelles)

Du théâtre

L’enfant sauvage de Céline Delbecq
"On a trouvé une enfant sauvage sur la Place du jeu de balle. Ses cris s’entendaient de loin ; on la voyait se mordre et saliver comme une bête. Au milieu de la foule et de l’indifférence, un homme s’intéresse à elle, tente de l’arracher à l’oubli. Il s’appelle "un homme", ça aurait pu être un autre. Ce qu’il nous raconte, c’est la réalité qu’il découvre derrière les mots : accueil d’urgence, juge, famille, père, enfant, administration, adoption, home…."
Vendredi 29 janvier (20h30) et Samedi 30 janvier (20h30) à l’Atelier 210 (Chaussée de Saint Pierre 210, 1040 Bruxelles)

 

Rhinocéros de Ionesco
"Une pièce contre les hystéries collectives et les épidémies qui se cachent sous le couvert de la raison et des idées. Une comédie qui nous parle des tentations contemporaines pour les diverses formes de fanatisme."
Samedi 30 janvier (19h) et Dimanche 31 janvier (16h) au Théâtre des Martyrs (Place des Martyrs 22 – 1000 Bruxelles)

 

Retrouvez encore plus d’évènements dans notre rubrique "A vous de voir".