Un tableau de Léonard de Vinci adjugé 450,3 millions de dollars, record de la toile la plus chère

Léonard de Vinci, "Salvator Mundi"
Léonard de Vinci, "Salvator Mundi" - © JEWEL SAMAD - AFP

Un tableau du peintre italien Léonard de Vinci a trouvé acquéreur mercredi pour 450,3 millions de dollars avec commissions, frais et taxes, lors d'enchères chez Christie's à New York.

S'il est impossible de le déterminer avec certitude, il semble que "Salvator Mundi" soit devenu le tableau le plus cher de l'histoire toutes ventes confondues, y compris hors enchères. Au terme d'une séquence échevelée de 19 minutes, "Salvator Mundi", dernier tableau du maître encore en possession d'un collectionneur privé, a laissé loin derrière "Les Femmes d'Alger (version 0)", de Pablo Picasso, vendu 179,4 millions de dollars en 2015. Hors enchères, deux tableaux, un De Kooning et un Gauguin, cédés dans le cadre de ventes privées en 2015 pour 300 millions de dollars chacun, selon des médias américains, étaient jusqu'ici considérés comme les plus onéreux au monde.

La maison d'enchères avait estimé à 100 millions de dollars la toile de Vinci de 65 cm sur 45 cm, vendue pour 45 livres seulement en 1958, bien avant qu'elle n'ait été reconnue comme un authentique "Leonardo", en 2005. Le tableau était jusqu'ici propriété du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, oligarque exilé qui préside le club de football de l'AS Monaco. Il l'aurait acquis 127,5 millions de dollars auprès du marchand d'art suisse Yves Bouvier, qui l'avait lui-même acheté peu de temps avant pour 80 millions de dollars.

Mercredi, dans une salle d'enchères chauffée à blanc, les enchères pour "Salvator Mundi" ont démarré à 70 millions de dollars avant de s'envoler. C'est un acheteur anonyme participant à la vente par téléphone qui a remporté le lot.

Le marché de l'art semble revenir sur ses sommets de 2015, un temps considérés comme signe d'une surchauffe.

Depuis le début des enchères d'automne, lundi, des records ont déjà été établis pour Fernand Léger (70 millions de dollars), Marc Chagall (28,5) et René Magritte (20,5). Lundi, le "Laboureur dans le champ" de Vincent Van Gogh a été adjugé 81,3 millions de dollars, à un souffle du record pour un tableau du Néerlandais, établi en 1990 pour le "Portrait du Dr. Gachet", avec 82,5 millions de dollars lors d'une vente chez Christie's à New York. A l'époque, il s'agissait du tableau le plus cher du monde.