Trois expositions à découvrir pour les 50 ans de la mort de Magritte

Duane Michals, "Magritte Coming and Going", 1965
2 images
Duane Michals, "Magritte Coming and Going", 1965 - © Succession de Michals Duane

Le 15 août 1967, l'une des plus grandes figures du mouvement surréaliste belge nous quittait. Pour les 50 ans de sa mort, la Belgique organise une année Magritte, avec trois points d'orgue.

"Magritte, Broodthaers & l'art contemporain"

Musée Magritte de Bruxelles
Du 13 septembre 2017 au 18 février 2018

L'oeuvre de René Magritte a une envergure telle que nombre d'artistes ont puisé dans son répertoire pour s'exprimer à leur tour. Le Musée Magritte rend hommage au maître, à son héritage et aux descendants du peintre. Il prend comme point de départ le travail de l'artiste plasticien belge Marcel Broodthaers. D'autres artistes seront exposés, comme David Altmejd et Sean Landers, mais aussi George Condo et Gavin Turk, attachés à la période "vache" de Magritte, pendant laquelle il peignait des oeuvres aux sujets vulgaires et ironiques.

Plus d'informations ici.

"Atomium Meets Surrealism"

Atomnium, Bruxelles
Du 21 septembre 2017 au 19 septembre 2018

Symbole de la capitale belge, l'Atomium sera aussi de la partie. L'exposition présentée dans l'édifice débutera par des oeuvres agrandies en trois dimensions, afin de permettre aux visiteurs d'évoluer dans les toiles. La seconde partie proposera des projections et des citations marquantes de l'artiste.

Plus d'informations ici.

"Magritte Expérience"

Knokke-Heist
Jusqu'au 3 septembre 2017


La ville de Knokke-Heist, dans le nord de la Belgique, se met aussi aux couleurs de René Magritte à l'occasion des 50 ans de sa mort. Sur la plage, les vacanciers et visiteurs découvriront un chapeau melon géant, dans lequel ils seront invités à pénétrer. Équipés d'un casque de réalité virtuelle, ils feront un voyage en 3D dans l'univers surréaliste du peintre.

Plus d'informations ici.

À ne pas manquer non plus, l'oeuvre de Magritte "Le Domaine enchanté", dans le grand casino de Knokke, qui sera accessible au public seulement cet été. Ce tableau de 300 mètres carrés sera à admirer pendant un spectacle son et lumières de 15 minutes.