Together ! La co-habitation est l'avenir de l'architecture

Together ! La Nouvelle Architecture Communautaire
2 images
Together ! La Nouvelle Architecture Communautaire - © CID Grand-Hornu

Face aux nombreux défis de notre siècle (explosion démographique, précarité, changement climatique, crise systémique) l’habitat collectif apparaît comme une des voies permettant un logement plus humain, plus accessible et plus respectueux de l’environnement. Une exposition au Grand-Hornu fait le point.

 

Le phénomène n’est pas nouveau. Vivre en communauté est même le propre de l’homme. La première partie de l’exposition étudie quelques cas historiques, remontant au début du XIXe siècle. La révolution industrielle a vu naître nombre de projets utopistes cherchant dans la vie communautaire un remède contre les insoutenables conditions de vie des ouvriers.

Le coron du Grand-Hornu comme le Familistère de Guise font partie de ces nombreuses expériences. Au début du XXe, les courants hygiénistes, puis féministes, donneront lieu à de nouvelles initiatives, dont la création de logements collectifs autour d’une cuisine commune unique. Le modernisme imposera sa propre vision de l’habitat groupé. Dans les années 60, les communautés hippies s’installeront autour de nouvelles valeurs. Les initiatives continuent à proliférer jusque dans les années 90. Mais que reste-t-il de ces projets nourris d’idéaux démocratiques ? Dans la plupart des cas, les communautés se sont dissoutes, sous la pression d’un certain retour de l’individualisme, de l’affrontement des egos ou de visions antinomiques, du manque de financements et de la complexification des situations.

Aussi, les projets récents, souvent nés d’initiatives citoyennes et mises en espaces par des bureaux d’architecture bien inspirés, se doivent-ils de garder un regard critique sur le projet, ses motivations, son fonctionnement quotidien. Quand on parle de collectivité, on parle d’hommes et de femmes, de mixité, de diversité, éventuellement de chaos ou de conflits. Rien qui ne puisse être solutionné. L’exposition montre une vingtaine de projets récents, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. On circule entre des maquettes et des films souvent très touchants, on examine des documents pratiques et on se promène dans un appartement en cluster à l’échelle 1. Cet espace convivial a été réalisé avec la complicité de Cohabs et Lionel Jadot, en n’utilisant que des articles de rebut ou de seconde main. Car les adeptes de la vie communautaire partagent souvent de nombreuses autres valeurs que la recherche d’un toit abordable : l’écologie et la solidarité en font partie.

 

Jusqu’au 1er juillet, CID – Grand-Hornu, rue Sainte-Louise 82, 7301 Hornu.