The Bass Miami: réouverture d'un musée transfiguré

Vue de The Bass et de l'oeuvre "Eternity Now" (2015) de Sylvie Fleury depuis le Collins Park
3 images
Vue de The Bass et de l'oeuvre "Eternity Now" (2015) de Sylvie Fleury depuis le Collins Park - © Courtesy of The Bass, Miami Beach

Le Bass, le musée d'art contemporain de Miami Beach, rouvre ses portes ce week-end. L'espace a été transformé et considérablement agrandi, de nouvelles galeries permettront de mettre en valeur sa collection toujours plus conséquente d'art contemporain.

La transformation du musée a débuté en 2015, avec comme objectif de créer plus d'espace pour des expositions plus ambitieuses et des programmes publics.

La rénovation garde l'empreinte originelle du lieu tout en doublant l'espace de programmation. Quatre nouvelles galeries ont été ajoutées aux quatre initiales, rejointes par de nouveaux espaces d'exposition temporaire et permanente. La transformation des lieux comprend aussi une nouvelle boutique, un café et un espace dédié à la formation.

Sa réouverture était prévue pour le 1er octobre, mais elle a dû être repoussée suite au passage de l'ouragan Irma: le musée rouvrira donc le 29 octobre.

L'inauguration permettra de découvrir les expositions solos d'Ugo Rondinone et Pascale Marthine Tayou. "Good evening beautiful blue", dédiée à Ugo Rondinone, se dévoilera au second étage du bâtiment. Elle s'articule autour de l'œuvre "Vocabulary of solitude", une installation de 2014 de l'artiste mettant en scène des mannequins grandeur nature déguisés en clowns. Rondinone est déjà étroitement associé à cette institution: son œuvre colorée "Miami Mountain" trône devant le musée.

Pour l'exposition "Beautiful", Pascale Marthine Tayou a conçu une œuvre commandée par le musée appelée "Welcome Wall", qui n'est autre qu'un panneau à LED qui décline le mot "Bienvenue" en 70 langues.

Les nouvelles acquisitions du Bass seront aussi bien mises en valeur, en plus de trois œuvres de Rondinone, on pourra découvrir "Eternity Now" de Sylvie Fleury et "Petrified Petrol Pump (Pemex II)" des artistes portoricains Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla. Une vaste galerie sera dédiée aux toutes nouvelles acquisitions du Bass.

Le musée rouvre à temps pour Art Basel Miami Beach, qui se déroulera en décembre. Pour cette occasion, le Bass a déjà prévu une exposition entièrement dédiée à l'artiste argentine Mika Rottenberg, en particulier ses œuvres les plus récentes.