Superstudio, une expo à la croisée de l'architecture et des migrations, à CIVA

temporary-20210208011633
temporary-20210208011633 - © Tous droits réservés

Mêlant architecture,design, art et anthropologie, le travail de Superstudio demeure étonnamment contemporain. CIVA lui consacre une exposition, à voir jusqu’au 16 mai.

Démarrée en 1966, l’aventure de Superstudio a conduit ses membres à s’interroger sur les manières d’habiter le monde transformé par le capitalisme et la technologie. L’exposition se propose d’étudier ce mouvement à travers le prisme des migrations (migrazioni).

L’exposition propose un voyage thématique et chronologique à travers ce qui reste d’un des corpus les plus radicaux et les plus originaux de la production architecturale du XXe siècle.

Les projets de Superstudio ont voyagé dans le monde globalisé qu’ils dépeignaient, de Florence à Tokyo. Leurs visions critiques et outrancières ont largement circulé et ont été au cœur des dialogues entretenus avec quelques-uns des protagonistes de la scène architecturale de la seconde moitié du XXe siècle.

Superstudio Migrazioni met l’accent sur des œuvres inventives et artistiques (photo-collages, dessins, installations, maquettes et films) ainsi que sur des objets et des meubles relevant davantage du design industriel. L’exposition bénéficie de prêts du Centre Pompidou et des archives de Superstudio, dont certaines n’ont plus été montrées depuis plus de 15 ans.

Une série d’évènements et de visites guidées permettent d’aborder l’œuvre de Superstudio de multiples façons et de constater à quel point elle trouve, cinquante ans après sa création, des résonances saisissantes avec notre monde d’aujourd’hui.

CIVA est ouvert du mardi au dimanche, de 10h30 à 18h, sur réservation uniquement.