SUB au centre d’art iMAL - Ceci n’est pas une exposition, c'est une expérience

SUB est une installation immersive de Kurt Hentschlager à vivre à iMAL, le centre des cultures numériques bruxellois. Une expérience physique entre obscurité et éblouissement.

 

4 images
SUB_KurtHentschlager _ IMAL _ Bruxelles, 2021 © Bruno Klomfar

Quand on évoque l’art et les technologies, les œuvres en immersion sont à l’art numérique ce que l’impressionnisme est à la peinture. Un standard indémodable. On ne compte plus les installations où le spectateur créé des images et déclenche des sons par ses déplacements dans la pièce. C’est amusant et convivial. Les propositions immersives de Kurt Hentschlager sont d’un autre ordre. Plus profondes et sauvagement plus physiques.

4 images
SUB_KurtHentschlager _ IMAL _ Bruxelles, 2021 © Bruno Klomfar

Entre peur viscérale et méditation

Pour faire l’expérience de SUB, pour pouvoir pénétrer dans l’espace immersif, il faut accepter une condition :  laisser tout objet technologique qui vous relie au monde au vestiaire. Se délaisser de son téléphone portable et de tout autre appareil. Ne plus être "dérangeable", ne pas pouvoir garder une trace de l’expérience. No photo. No video.

Vous voilà déjà un peu démuni, privé de la réassurance de votre doudou technologique. Commence alors un cheminement à tâtons dans un labyrinthe où règne le noir absolu. Vos peurs enfantines remontent peut-être à la surface de votre conscience. Votre pouls s’accélère, vos mains se tendent, vos oreilles vous guident. Parce qu’il y a bien du son au bout du tunnel, vous le sentez dans vos tripes. Ensuite, il y aura la lumière, de temps en temps. Des formes imprimées sur votre rétine. Le reste est affaire de ressenti personnel. A vivre on vous disait…

4 images
SUB_KurtHentschlager _ IMAL _ Bruxelles, 2021 © Bruno Klomfar

iMAL , centre d'art et de cultures numériques en FWB depuis 1999  

iMAL, centre dédié arts numérique créé en 1999 par Yves Bernard qui signe sa dernière exposition en invitant le pionnier Kurt Hentschlager, désormais bien installé dans ses nouveaux locaux le long du canal. Les archives d'iMAL permettent de se rendre compte de l'existence d'une Histoire des arts numériques.  iMAL soutient les artistes émergents dans leur production d’œuvres, mais a aussi l’ambition de faire connaître le "patrimoine" de cette discipline vieille d’un bon demi-siècle (en 1963, l’exposition " Music/ElectronicTelevision " de Nam June Paik marque l’avènement de l’art video). Né en Autriche en 1960, Kurt Hentschlager est un des précurseurs des environnements en immersion. Entre 1991 et 2003, en duo avec Ulf Langheinrich, sous le nom de Granular Synthesis, il expérimente aux confins de la musique électronique et de l’art visuel. Granular Synthesis (en référence à la synthèse granulaire, une technique de synthèse sonore basée sur des échantillons sonores de l'ordre de la milliseconde ) est à l’intersection des publics. Les installations immersives de Kurt Hentschlager ont été présentées partout dans le monde, de la Biennale de Venise au PS1 de New York et de Shanghai à Mexico en passant par la Tasmanie et les Etats Arabes Unis. SUB est la dernière oeuvre de l'artiste, présentée à Bruxelles en première européenne.

 

On l’aura compris, une part d’inconnu doit subsister autour de l’installation SUB, pour que l’expérience ait lieu. Kurt Hentschlager en parle comme d’une œuvre technologique dont le sens est de nous détacher, ne fût-ce qu’un moment, de toute technologie. Pour nous retrouver mis à nu, seul avec notre souffle. Il nous interroge sur le sens du naturel versus l’artificiel, le construit, à l’ère de l’anthropocène.

Vous avez jusqu’au 23 mai pour faire l’expérience de vous retrouver SUB. Submergé par le noir ou la lumière. Subjugué par les sensations venues des profondeurs. SUB est une installation viscérale sans début et sans fin, un moment d’éternité ou un puits sans fond. A vous de voir…

En pratique : 

SUB - Kurt Hentschlager

du 23.03 au 23.05.21 du mercredi au dimanche

iMAL - Quai des Charbonnages, 30 - 1080 Molenbeek

Réservation obligatoire