Sophie Cauvin, Géométrie sacrée

Sophie Cauvin présente des paysages abstraits matiéristes au Musée d’Ixelles jusqu’au 17 janvier. Elle récolte son matériau aux quatre coins du monde ; elle prélève de la terre à Petra, au Japon ou en Egypte et l’applique sur la toile.

La matière a une propension à devenir esprit. Ainsi la vie de la matière semble générer la composition du tableau, mais Sophie Cauvin intervient aussi sur la matière déposée sur la toile en traçant des traits et des angles et en tirant des cordes sur le support. Les formats sont géométriques, mais l’artiste n’utilise ni le carré, ni le rectangle. L’œuvre évoque le ciel et la terre, l’organique et le cosmique. Le regard voyage entre microcosme et macrocosme.

Sophie Cauvin est au micro de Pascal Goffaux.

4 images
Sophie Cauvin, Géométrie sacrée © Tous droits réservés
Sophie Cauvin, Géométrie sacrée © Tous droits réservés
Sophie Cauvin, Géométrie sacrée © Tous droits réservés

"Géométrie sacrée" de Sophie Cauvin au Musée d'Ixelles (Bruxelles) jusqu'au 17 janvier 2016.

Un catalogue reprend l'oeuvre de Sophie Cauvin.