Seize manuscrits originaux de Tombouctou exposés au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles

Cette action avait été menée en 2012 par un groupe conduit par Kader Haidara, grand spécialiste de ce trésor patrimonial et expert en manuscrits anciens, qui les avaient mis en sécurité et hors de portée des djihadistes à Bamako, la capitale du Mali.

Tombouctou a joui, à son apogée du XVè et XVIè siècles, de la réputation de centre islamique du savoir et lieu phare de culture et de tolérance. On pouvait y trouver, consulter et acquérir des ouvrages et manuscrits précieux, ou recopiés. Ces écrits portaient sur l'Histoire de l'Afrique, la politique et le droit en passant par les mathématiques et la chimie. Les manuscrits conservés étaient répartis dans diverses bibliothèques familiales et collections privées.

Cette exposition met aussi l'accent sur le fait que le Patrimoine culturel et historique est souvent menacé à l'occasion conflits armés comme, entre autres, en Syrie, Liban, Irak et Afghanistan.

Le récit des manuscrits sélectionnés pour cette exposition est présenté en trois langues (français/néerlandais/anglais) et est complété par des photographies de manuscrits, de l'architecture de la ville et des écoles coraniques.

L'exposition est accessible au public du mardi au jeudi de 10h à 18h avec une nocturne le jeudi jusqu'à 21h00. L'entrée est libre. Informations : Tél : 02-507 82 00 et www.bozar.be


Belga