Robert Adams, A Right to Stand

Robert Adams à la Fondation A Stichting
8 images
Robert Adams à la Fondation A Stichting - © Valérie Boucher

La fondation A, ouverte depuis 2012 dans une ancienne usine de chaussures Bata, présente deux séries de photographies, Cottonwoods et Our Lives and Our Children de Robert Adams, né en 1937 à Orange dans le New Jersey.

Adolescent, il déménage avec ses parents dans la banlieue de Denver où il est saisi et fasciné par l’immensité des paysages et la pureté de la lumière. Il fera des études de littérature à l’université de Caroline du Sud avec le désir de devenir écrivain.

Photographe autodidacte, Robert Adams apprend la technique de la photographie dans les livres. Vers l’âge de 25 ans, il a suffisamment de commandes pour arrêter son travail de professeur d’anglais et se consacrer totalement à sa passion.

Il est témoin de la transformation catastrophique du paysage et de l’environnement et même s’il a renoncé à une vocation de pasteur méthodiste, il se sent le devoir d’enregistrer les dégradations qu’inflige l’homme à la nature, ce que l’on ressent très bien dans ses photos de nature de la série Cottonwoods à l’entrée de l’exposition.

La deuxième série présentée dans l’exposition, Our Lives and Our Children, publiée dans Aperture en 1983, est une des rares séries de photographies de personnes. Robert Adams va se consacrer pendant 3 à 4 ans vers la fin des années 70, à ces familles vivant dans l’environnement d’une centrale nucléaire. Conscient de l’impact que peut provoquer la présence d’un photographe, il les saisit à leur insu en plaçant son appareil à hauteur de hanche.

C’est ce point de vue inhabituel qui se rapproche de celui de l’enfant, ainsi que la lumière qui donnent toute la force à ces photographies.

Pour Robert Adams, chaque photographie ne décrit qu’un morceau de l’histoire et il va s’appuyer sur l’édition afin de raconter une plus grande épopée sur l’Ouest Américain.

Comme beaucoup de photographes, j’ai commencé à prendre des photos par envie d’immortaliser des motifs d’espoir : le mystère et la beauté ineffables du monde. Mais, chemin faisant, mon objectif a aussi enregistré des motifs de désespoir, et je me suis finalement dit qu’eux aussi devaient avoir leur place dans mes images si je voulais que celles-ci soient sincères, et donc utiles ", écrivait Robert Adams en introduction de l’exposition L’endroit où nous vivons au Jeu de Paume à Paris du 11 février au 18 mai 2014. 

En pratique

Robert Adams, A Right to Stand

Exposition du 28 février au 18 mars 201 8

Fondation A Stichting

Av Van Volxem 304

1190 Bruxelles

En octobre 2012, la Fondation A Stichting ouvre ses portes au sud de Bruxelles, sur le site des anciennes usines Bata. Créée à l’initiative d’Astrid Ullens de Schooten, reconnue d’utilité publique, elle a pour vocation de soutenir la création, la connaissance et la conservation de l’image photographique.