Rob Mallet-Stevens : un architecte moderne au CIVA

Rob Mallet-Stevens : un architecte moderne au CIVA
3 images
Rob Mallet-Stevens : un architecte moderne au CIVA - © TDR

Le CIVA consacre sa prochaine exposition à un architecte français inscrit dans la modernité : Rob Mallet-Stevens.

 

Rob Mallet-Stevens est un architecte français né en 1886 et mort en 1945, il fait partie du mouvement moderniste. Le CIVA - le Centre International pour la ville, l’Architecture et le Paysage - de Bruxelles lui consacre une exposition en ses murs ixellois du 15 novembre au 12 janvier. Cet éclairage fait partie de la volonté du CIVA devenu Fondation de devenir un lieu de réflexion et d’émulation autour de l’architecture. Pour l’exposition de rentrée 2016, la Fondation CIVA a choisi un focus sur l’architecte français Mallet-Stevens, car il entretenait des liens tout spéciaux avec la Belgique, de par ses origines et influences, ce n’est donc pas un hasard si le créateur de la Villa Noailles s’expose ici, à Bruxelles.

Influences familiales & cinéma

 

La famille de l’homme était profondément ancrée dans l’art, avec des grands-parents critiques d’art et des grands oncles peintres. La tante de Mallet-Stevens se marie avec Adolphe Stoclet, celui-là même qui donne son nom au Palais Stoclet de Woluwé-Saint-Pierre, construit en 1903/4. Le jeune homme se rend alors régulièrement en Belgique et fait connaissance avec la Sécession viennoise, un courant d’art autrichien. Il aime à ce moment-là le rationalisme et se met à écrire dans différentes revues d’architecture et de vie.

 

 

Rob Mallet-Stevens aura aussi une carrière de décorateur dans le cinéma, lui permettant d’expérimenter et tester son mobilier et ses agencement. Il saura très vite s’entourer d’artistes et sera le fédérateur de l’UAM (Union des Artistes Modernes). Il construira ensuite la Villa Noailles, à Hyères, un labyrinthe architectural où il réunira autour de lui toute une génération de créateurs pour en designer le mobilier.

C’est toute l’histoire d’un architecte, ses influence et son évolution que la Fondation CIVA et la Villa Noailles proposent au public. Des éléments inédits comme des luminaires et de la moquette qui n’ont jamais été exposés se retrouvent au milieu de dessins de Cité Moderne et revues d’architecture pour lesquels Mallet-Stevens a écrit. L’on retrouve également dans l’annexe une petite partie consacrée à Charles de Noailles, le commanditaire de la Villa, mécène de l’art contemporain et passionné de jardin.

 

Informations pratiques

"Rob Mallet-Stevens Paris Bxl/Bru Hyères" à découvrir du 15 novembre 2016 au 12 janvier 2017.
CIVA : Rue de l’Ermitage 55, 1050 Bruxelles