Restauration publique d'une peinture exceptionnelle de Le Brun au Louvre-Lens

Charles Le Brun, "Le Christ au jardin des Oliviers" [réplique de la version "Paillet"], collection Maître Binoche, aussi visible au Louvre-Lens dans le cadre de l'exposition "Charles Le Brun le peintre du Roi-Soleil" à Lens
Charles Le Brun, "Le Christ au jardin des Oliviers" [réplique de la version "Paillet"], collection Maître Binoche, aussi visible au Louvre-Lens dans le cadre de l'exposition "Charles Le Brun le peintre du Roi-Soleil" à Lens - © Studio SEBERT

Jusqu'au 12 août prochain, les visiteurs du Louvre-Lens (une annexe régionale de la célèbre institution parisienne inaugurée en 2012)  peuvent regarder la restauration en direct d'un tableau de Charles Le Brun récemment retrouvé.

Un tableau perdu depuis 200 ans

"Le Christ au jardin des Oliviers" de Charles Le Brun était une commande de la marquise du Plessis-Bellière, aux alentours de 1660. Elle a ensuite été rachetée par le roi Louis XIV lui-même à la mort de Le Brun. Pendant la Révolution, cependant, la peinture, comme de milliers d'autres œuvres de maîtres, a été saisie par les nouveaux dirigeants.

En 2007, le tableau a été retrouvé dans un monastère de l'Orne, dans le nord de la France, où il avait été oublié depuis environ 1820. Certains pensaient que cette toile circulaire, noircie par l'âge et la crasse, était une copie. Mais suite à de plus amples vérifications, elle s'est avérée être l'originale. Bien qu'extrêmement sale, le tableau est resté en bon état du fait de son oubli pendant de si longues années, évitant au passage les tentatives de restauration malheureuses. Il est par ailleurs resté sur son châssis d'origine.

Charles Le Brun

Choisi comme le premier peintre du Roi-Soleil, Le Brun a officié à ce poste pendant plus de 30 ans, créant pour ce dernier et son entourage des tapisseries, des peintures et autres esquisses. Il a même été en charge de la décoration de la célèbre "Galerie des Glaces" du Château de Versailles. Considéré comme l'artiste français le plus important de le seconde moitié du XVIIe siècle, Le Brun fait actuellement l'objet d'une grande rétrospective au Louvre de Lens, et ce jusqu'au 29 août.

Restauration en direct

C'est au cours de cette exposition que les visiteurs peuvent regarder travailler des restaurateurs sur la célèbre peinture. Les prochaines dates proposées par l'institution pour assister à cet événement sont les 27 et 28 juillet, puis en août, du 3 au 5 et du 10 au 12, à 16h15. La visite de l'atelier de restauration, qui dure une heure, est limitée à 17 personnes à la fois, les places sont donc chères. À partir du mois de novembre, le tableau intégrera le Louvre à Paris, où il retrouvera le reste de la collection nationale de Charles Le Brun, dans l'aile Sully du musée.