"Razza Umana", regroupant les portraits de Toscani, à la Cité Miroir jusqu'au 1er avril

L'exposition "Razza Umana", qui regroupe les portraits réalisés depuis 10 ans aux quatre coins du monde par Oliviero Toscani, photographe italien qui avait défrayé la chronique dans les années 90 avec ses campagnes pour Benetton, ouvrira ses portes dès ce jeudi 11 janvier jusqu'au 1er avril à la Cité Miroir à Liège. Une première en Belgique pour l'artiste.

Les visiteurs pourront y découvrir le visage des 500 Liégeois qui ont participé au shooting photo organisé par le photographe italien en mai 2017 en Cité Ardente mais également quelque 200 portraits grandeur nature, parmi les 70 à 80.00 faciès captés lors de ses voyages à travers le monde depuis une dizaine d'années.

Le photographe l'assure, "Razza Umana" (la race humaine) est le projet d'une vie, "qui repose sur le principe de photographier l'âme des gens", souligne Oliviero Toscani, qui se veut moins, par cette exposition, provocateur qu'il y a deux décennies avec sa série de portraits pour Benetton.

Ces clichés, réalisés les yeux dans les yeux et sous une lumière naturelle grâce aux immenses baies vitrées de la Cité Miroir qui a servi de décor au shooting de mai, célèbre la diversité dans le monde. "Il y a certains Liégeois qui sont plus africains que certains Africains", souligne cependant avec malice le photographe, qui se sent plus inspiré par le portrait que les paysages.

"L'art doit montrer la condition humaine et mon travail consiste à faire ressortir le flux que l'on peut trouver dans n'importe quel visage, ce moment unique qui correspond à un cliché bien précis d'une série où on se rend compte qu'il y a l'expression attendue."

L'exposition sera accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h et le week-end entre 10h et 18h. Le prix d'entrée, qui comprend l'accès à "Incursion dans une déclaration", celle des Droits de l'Homme qui célèbre ses 70 ans, est fixée à 7 euros.