Que se passe-t-il quand l'Intelligence Artificielle regarde un tableau ?

Bozar pose la question avec l'exposition-présentation SECRETS, l'Intelligence Artificielle et Luc Tuymans. L'IA peut-elle nous aider à regarder autrement ? L’IA peut-elle se mettre au service de l’artiste contemporain ? Des pistes de réflexion entamées par Luc Tuymans et l’expert en IA Luc Steels, fondateur de l'Artificial Intelligence Laboratory de la VUB.

6 images
Image algorithmique à partir du tableau Secrets de Luc Tuymans © Tous droits réservés

Depuis deux ans, l’artiste et le chercheur collaborent sur ce projet, baptisé FLOW. L'exposition présente leurs recherches sur la façon dont l’intelligence artificielle comprend les processus artistiques, sur la base d’une œuvre de Luc Tuymans, intitulée Secrets. Ce tableau montre le visage fermé, replié sur lui-même, d’Albert Speer, architecte en chef du parti nazi et ministre de l’Armement et des Munitions du Reich. Le plasticien est parti d'une photo d'archives. Dans son travail, Luc Tuymans démontre le pouvoir qu’ont les images à communiquer, mais aussi, à taire des informations. L’ambiguïté de la signification est omniprésente dans ses peintures (sur la photo officielle, Speer ne baisse pas les yeux, bien sûr). Ce tableau est parfait pour interroger la manière dont nous regardons et rechercher comment une IA pourrait nous aider à aller plus loin. 

6 images
Images algorithmiques à partir du tableau Secrets de Luc Tuymans © Luc Steels, Studio Stelluti

Une exposition-présentation qui pose les bonnes questions

SECRETS, l'Intelligence Artificielle et Luc Tuymans est la présentation d’une recherche en cours, plutôt que l'exposition d’un résultat définitif. On nous explique comment ils procèdent et où ils en sont de leurs réflexions. Pas besoin d’avoir un bagage scientifique pour comprendre. On est d’abord confronté à la réalité du tableau et ensuite à son interprétation par les machines. L'image a été soumise à deux types d'algorithmes pour, d'une part, extraire des données de la peinture en tant que telle et d'autre part, agréger des informations, créer un réseau narratif au sujet de l’œuvre Secrets. 

Pour le traitement visuel, des algorithmes ont comparé la peinture et sa source, les points focaux: là où se pose le regard en premier, le traitement de la couleur, les formes et les lignes qui mettent en relief des "régions d’intérêt" visuelles abritant d’éventuels éléments clés pour comprendre la signification de la peinture. 

Le traitement sémantique est représenté par un nuage de mots clés reliés entre eux pour créer un réseau. On y trouve des faits concernant le peintre Luc Tuymans et l’exposition dans laquelle a été montré le tableau, d'autres concernant Albert Speer et le nazisme, d'autres sur la peinture en tant qu’objet. Le réseau explore aussi les significations associées au titre " Secrets " et les significations affectives des images traitées. Par exemple, les lèvres fermées sont liées à des états affectifs et comportements sociaux comme l'hésitation à s’exprimer, les secrets enfouis, la réticence. Ces liens provenant de nombreuses sources tissent une toile toujours plus étendue de significations. 

6 images
Réseau sémantique sur l’œuvre Secrets de Luc Tuymans © Xavier Ess- RTBF

Décortiquer le regard

Luc Steels explique que dans la recherche, avant de trouver des réponses, la première étape est de poser les bonnes questions. Cela n'intéresse pas Steels et Tuymans de savoir si une IA peut créer un tableau à la manière de Van Gogh. Mais plutôt comment l'IA peut nous aider à "regarder plus sérieusement ce que nous regardons". Pour l'artiste, le but de cette présentation à Bozar est de se focaliser sur la signification d’une image. Les algorithmes mettent en avant certains éléments que l'oeil humain n'auraient pas vus. Pour les chercheurs, les questions sont : comment comprendre ces éléments ? Sont-ils pertinents ? Et qu’en faire ?

L'interprétation : une affaire personnelle 

Chaque personne élabore son interprétation d’une image en fonction de son background : sa culture, son vécu, sa mémoire. Certains spectateurs savent qui est Albert Speer, d'autres pas. Certains connaissent l’image originale, d’autres pas. D’autres encore connaissent les intentions de Luc Tuymans, ou pas. Par contre, l’algorithme n’a pas de passé, il a accès à un dictionnaire d’informations. Et il élabore son analyse à partir de ces informations. De quelle manière les sélectionne-t-il? Avec quels biais ? comment en tire-t-il une information significative ? Luc Steels fait le parallèle avec les algorithmes qui analysent nos comportements sur le net et les réseaux sociaux pour nous proposer des publicités ou influencer nos opinions politiques. Cette présentation à Bozar nous encourage à avoir une attitude critique face à ce qui nous est montré et le sens qu'on veut nous imposer.   

6 images
portrait de Luc Steels © Tous droits réservés
portrait de Luc Tuymans © Alex Salinas

L’intelligence artificielle peut-elle aider à la création ?

Le recours à l’IA apporte une richesse de compréhension, un regard sous d’autres angles. Pour Luc Steels, l’IA n’est pas une menace, elle enrichit la recherche visuelle. C’est une boîte à outils. Pour le chercheur comme pour Luc Tuymans, il faut être ouvert sur ces questions. Ne pas se mettre la tête dans le sable. L’intelligence artificielle aura une influence sur le visuel.  

En Pratique : 

SECRETS, l'Intelligence Artificielle et Luc Tuymans

BOZAR, Bruxelles - 03.04.2021⟶ 02.05.2021

Dans la mesure du possible, se munir d'un smartphone et d'écouteurs pour télécharger le guide du visiteur et écouter les interviews video. 

Réservation obligatoire