Quand Marc Chagall dessinait la Bible

Marc Chagall, "Éliézer et Rébecca", 1931, huile et gouache sur papier, Musée national Marc Chagall
Marc Chagall, "Éliézer et Rébecca", 1931, huile et gouache sur papier, Musée national Marc Chagall - © ©RMN-Grand Palais/Adrien Didierjean ©Adagp, Paris 2014

Du 29 novembre 2014 au 9 mars 2015, le Musée national Marc Chagall de Nice exposera des gouaches d'inspirations bibliques créées par le peintre français d'origine biélorusse.

Une dizaine d'années avant sa mort, le peintre déclarait : "Depuis ma première jeunesse, j'ai été captivé par la Bible. Il m'a toujours semblé et il me semble encore que c'est la plus grande source de poésie de tous les temps". Une déclaration qui se confirme à travers les dix-sept tableaux de la série le Message Biblique, peints entre 1956 et 1966.

Il se trouve que 36 ans plus tôt, Marc Chagall avait fait des recherches graphiques pour un projet d'illustrations du texte sacré.

En 1930, l'éditeur Ambroise Vollard sollicitait une troisième fois Marc Chagall, avec qui il avait collaboré autour d'une édition du texte de Gogol "Les Ames mortes" et d'une autre des "Fables" de La Fontaine. Ce nouveau projet consistait à réaliser des gravures pour illustrer la Bible.

Ce projet éditorial, n'aboutira que vingt-six ans plus tard chez l'éditeur Tériade, en 1956. C'est plus de 500 planches qui illustreront cet ouvrage.

C'est grâce aux donations de Marc et Valentina Chagall à l'Etat français que le musée est aujourd'hui en possession de 40 gouaches, d'un ouvrage illustré d'eaux fortes et des plaques de cuivre utilisées pour le tirage des estampes.

Des gravures ainsi que la presse à gravure, fraichement offerte au musée, seront aussi présentées au public.

 

("Marc Chagall, Des couleurs pour la Bible", du 29 novembre 2014 au 9 mars 2015, au Musée national Marc Chagall à Nice)

 

AFP Relax News

Et aussi