Quand innovation et street art font bon ménage

L'oeuvre "Pegase" réalisée par le collectif Truly
L'oeuvre "Pegase" réalisée par le collectif Truly - © ©All rights reserved

L'espace fondation EDF organise, à Paris à partir du 4 octobre jusqu'au 1er mars 2015, une exposition sur les nouvelles pratiques de l'art de rue.

Parce que le street art ne se pratique pas uniquement à la bombe. Si elle reste bien présente dans les créations contemporaines aux côtés des pinceaux et autres pochoirs, elle rencontre de nouveaux collègues de travail comme les caméras numériques, les vidéos projecteurs ou les QR codes (une sorte de code-barre).

C'est pour rendre compte de cette évolution que l'exposition propose un parcours historique du street art, de ses origines aux années 2000. Pour ce faire, elle présente des photographies, des magazines ou encore des documents d'archives. Elle fait ensuite le point sur les nouveaux modes d'expression, qui passent par la photographie ou l'interactivité.

Seront aussi exposées les œuvres de Slinkachu, un artiste britannique qui se plait à donner vie à des univers microscopiques, ou encore celles de Ron English. Cet Américain adepte du "cloud tagging" orchestre des vols dans le ciel pour pouvoir y écrire.

Les parcours des stars du street art que sont JR (à qui l'on doit l'installation de portraits dans le Panthéon) et Shepard Fairey (qui a réalisé le poster Hope avec le portrait de Barack Obama) verront leur parcours respectif mis en perspective.

Enfin, les visiteurs pourront s'initier à quelques nouvelles techniques comme le light graff (tagger avec de la lumière) ou réaliser une fresque sur un train.

 

("#StreetArt, L'innovation au cœur d'un mouvement", du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015 à l'Espace Fondation EDF)

 

AFP Relax News

Et aussi