« Punk Graphics – Too Fast to Live, Too Young to Die » : un voyage graphique dans les années 1970 et 1980 qui déménage !

Jusqu’au 26 avril 2020, le ADAM – Brussels Design Museum présente une superbe exposition qui rappelle le formidable impact de la culture punk sur le graphisme.

Les centaines d’images iconiques des groupes de l’époque qui sont exposées dans "Punk Graphics – Too Fast to Live, Too Young to Die " témoignent de la singularité du langage visuel du mouvement punk.

Alors que le secteur graphique professionnel s’ouvrait à l’époque aux outils informatiques, on découvre sans surprise que le mouvement punk – résolument irrévérencieux et anti-establishment – a privilégié une pratique de "débrouille" et artisanale pour la création de leurs pochettes d’album, affiches, flyers et fanzines. Typographies rebelles créées à partir de lettres découpées dans les journaux, collages, détournement et réappropriation de toutes les formes d’art sans complexes, couleurs criardes à gogo… ont façonnés les réalisations graphiques de l’ère punk.

Ça pète, c’est peps, c’est drôle et instructif ! Que demander de plus ?

13 images
© Lucy Dricot
© Lucy Dricot
Sex Pistols-Young Flesh Required '79.tif Image Jamie Reid Courtesy John Marchant Gallery © Sex Pistols Residuals

Cliquez sur l’image pour faire défiler la galerie photos

L’exposition " Punk Graphics – Too Fast to Live, Too Young to Die " est basée sur la riche collection du banquier d’affaires Andrew Krivine. En collectionnant depuis son adolescence les albums, coupures de magazines, flyers et affiches du mouvement, ce New-Yorkais passionné par l’inventivité des productions graphiques punk a accumulé plus de 3000 pièces en quatre décennies ! C’est Andrew Blauvelt, directeur du Cranbrook Art Museum qui, en sélectionnant 500 pièces de cette collection, a monté l’exposition pour rappeler aux publics d’aujourd’hui l’impact de la culture punk sur le graphisme qui rythme notre quotidien. " Punk Graphics - Too Fast to Live, Too Young to Die " a été présentée en 2018 au Museum of Arts and Design (MAD) de New York et elle est proposée pour la première fois en Europe au ADAM – Brussels Design Museum jusqu’au 26 avril 2020. À ne pas manquer !

Infos pratiques :

Le ADAM – Brussels Design Museum se situe pratiquement en face de l’Atomium sur la Place de Belgique et est ouvert tous les jours de 11h à 19 heures.

Prix : 8 € (10€ si vous souhaitez également visiter l’exposition permanente "Plasticarium").

Le bon plan : Le musée collabore avec le Cinéma Galeries et présente un cycle de documentaires sur le mouvement Punk à raison d’une projection par mois. Sur présentation du ticket d’entrée du musée vous bénéficierez en plus d’une réduction de 2€ sur votre séance de cinéma (et vice-versa). Plus d’infos sur les sites du ADAM et du Cinema Galeries, ainsi que sur l’évènement Facebook.

Le truc sympa : pour rester dans l’ambiance, le musée propose une playlist Spotify liée à l’exposition. À écouter sans modération ici.